Dans les anales…

Un jour je vais intentionnellement insérer un doigt dans le derrière de quelqu’un.  Faut que je me fasse à l’idée.  Vous allez me dire : « Y’a rien là, Internet pulule de photos de gens qui font bien pire, et qui semblent-il, en tirent même un certain plaisir ».  Well…  Tant mieux pour ces gens-là qui accumulent de l’expérience dans le domaine…  En ce qui me concerne, comme je me rappellerai toujours de Nathalie, qui a été mon premier Vomi (en plus, quel ironie, ca rime), je me souviendrai de mon premier anus…

Afin d’apprivoiser tranquillement ce moment incontournable de ma formation, voici quelques anecdotes.

Situation #1 – En petit groupe (APP), nous discutons du cas fictif de Jérémie (oui ! le même que l’autre jour !)
[Étudiant A faisant la lecture] … trois jours après la fête, Jérémie présente de la fièvre, des nausées, des crampes abdominales et de la diarrhée (5 selles/jour).  Ce matin, Jérémie a vu du sang dans ses selles, ce qui l’a amené a consulter à l’urgence.  On documente une température à 38,6°C.  Il n’a pas de signe de déshydratation.  L’examen de l’abdomen montre une sensibilité diffuse à la palpation profonde sans signe de ressaut.  Le toucher rectal est négatif.  Le b…
[Étudiante B lève la main] Pardon, qu’est-ce qu’on entend par toucher rectal négatif ?
[Marie prend un air parfaitement sérieux, et chuchotte à sa collègue] C’est parce qu’ils ont pas trouvé l’anus.
[Étudiante B qui a vraiment l’air de me croire] Oh !

Situation #2 – À l’Hôpital, avec notre moniteur super cool et 3 autres filles de la classe
[Dr Rein] Des questions avant qu’on aille rencontrer nos patients ?
[Marie qui est conne, mais ils ont l’habitude maintenant] En fait, ca a pas rapport avec le sujet d’aujourd’hui, mais je voulais savoir… je feuilletais en m’en venant notre cahier d’examen physique, et, en fait (gênée) le toucher rectal, c’est pour avant Noël ?
(rire général)
[Dr Rein – essaie de prendre un air désespéré] Marie…  Marie…. (se mets les mains dans la face) Mfafri…
[Collègue A – prend la situation en main] C’est seulement l’année prochaine
[Marie, prend un air visiblement soulagée] Ouf !  C’est que je sentais pas encore prête pour ça, j’me « visualise » pas encore très bien là là…  En plus, de ce temps-ci, j’ai juste des chansons de Noël dans la tête.  Bon, c’est tout ce que je voulais savoir.  On y va ?

Situation #3 – Cas typique de discussion entre Gab et Marie sur le Dr Latulippe
Le Dr Latulippe est un de nos professeur d’anato.  Il est vraiment sympa, plutôt cute, bien habillé, fait des bonnes jokes en classe.  C’est sûr qu’il sent bon, ca se voit.  Lors d’une de nos multiples pointless discussions du midi, j’ai déclaré que c’était mon professeur préféré.  Pourquoi j’en parle ici ?  Ah, le lien est plus subtile : c’est un chirurgien colorectal.  On manque pas une occasion de souligner les nombreuses qualités du Dr Latulippe à partir de n’importe quel sujet plus ou moins relié.  Voici le genre de conversation qui en résulte :

[Gab – simule l’exitation, sachant que c’est mon préféré] Mariiiiiie, le Dr Latuliiiiippe
[Marie – simule de rougir et se cache la face derrière son foulard] iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii hihihihihiiiiiiiiii
[Gab – cachant à son tour son visage par solidarité] Hon, yé tu cuuuuuuuuuute
[Marie – à travers son foulard] Oh ouiiiii, pis tellement intelligent pis tellement drole pis tellement bien habillé…  Je voudrais faire des polypes intestinaux juste pour le rencontrer…
[Gab – en riant] Criss que té conne

Malheureusement, notre très cher Dr Latulippe est un forth finger challenge… et à bien y penser, je vais laisser faire pour les polypes intestinaux

Publicités

3 Réponses

  1. Se pisser dessus parce qu’une étudiante en médecine a dit des conneries en 2005, c’est grave docteure?

    Et c’est quoi un forth finger challenge? (je sens que je vais me sentir un peu con en entendant la réponse…)

  2. @ Patrick : alors je te recommande la couche d’incontinence pour la prochaine lecture 😉

    Il ne faudrait pas te sentir trop mal de pas savoir c’est quoi, un forth finger challenge, vu que c’est une « inside »… qui est pas trop compliquée quand meme 🙂 C’est que le fameux Dr Latulippe est marié, comme genre une bague à l’annulaire… le 4e doigt 😛

  3. Oh là là… J’avais des amies étudiantes en médecine qui adoraient plaisanter sur les examens de la prostate devant les hommes, style « dans 25 ans mon gars toi aussi tu vas te prendre un doigt dans le derrière ».

    Et puis tu sais, il y a plein de femmes qui enfilent un doigt à leur chum pour le plaisir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :