V’là l’bon vent – Procrastination Time

C’est moi où on dirait que le printemps est arrivé ? Où juste avant… juste avant que les trucs commencent à dégeler et à sentir. C’est le moment parfait…

APP 101
Je vous ai déjà expliqué comment on fonctionne à l’école ?

En petits groupes de 8 à 10 personnes, on se rencontre 2 fois par semaine avec un moniteur (généralement un médecin) et on apprend à l’aide de problèmes. C’est de l’Apprentissage Par Problème, d’où l’acronyme « APP ». Par exemple, le lundi, on se rencontre, on lit le texte sur de la matière qu’on ne connait pas, on sort nos hypothèses, on construit un schéma, et on se fait une liste d’objectifs pour prévoir nos lectures des prochains jours. Le jeudi, tout le monde a fait ses lectures, et on se retrouve pour discuter, avec nos têtes pleines de nouvelle matière fraichement acquise. Le moniteur/prof/docteur, il est là pour s’assurer qu’on est pas complètement dans le champ. Et s’il est gentil, il nous donne des indices sur la matière importante pour l’examen Et puis, une fois qu’on a terminé de discuté de nos trouvailles pour le problème actuel, on en commence un autre, avec de nouveaux objectifs pour le lundi suivant. Vous voyez ? Je vous mets en pièce jointe de quoi ca a l’air, un schéma d’APP…

On fait de 6 à 12 APP par cours/sujet, et après on change de sujet : Pathologie, Microbiologie, Hématologie, psychiatrie, etc. C’est comme ca pour les 2 ans de « préclinique ».

Des nouvelles de moi
En janvier, mes collègues et moi on capotait avec le cours d’hématologie. On avait tous été prévenu que ca allait être tuff. Et on a bavé en se disant que c’était un grand coup à donner et puis qu’après, ce serait relaxe avec le cours de neurologie. Erreur…

Le cours de neuro est tellement mal organisé que personne sait où donner de la tête et on DÉTESTE ca. En plus, mon moniteur est POCHE et sait à peine de quoi il parle. L’examen, qu’on aurait cru rédigé par un anglophone, était aussi très mal foutu. Ya rien de pire que d’arriver à un examen et ne même pas comprendre les questions. Même si c’est réconfortant de voir que tous les étudiants pensent la même chose, reste que c’est pas mal frustrant d’étudier pour un exam, et pas être capable de montrer que tu sais de quoi tu parles ! Je vous assure que c’est particulièrement un désastre dans une classe d’étudiants de médecine…

Et on espérait que ca allait être relaxe avec Neuro, parce que qu’après, c’est psychiatrie, et ca aussi, ca a l’air que c’est un autre « grand coup à donner ». Au moins, je vais acquérir tout le vocabulaire nécessaire pour décrire les phénomènes physiopathologiques de la dépression que je suis sur le bord de me taper. La session se termine seulement le 7 juin… quelqu’un veut me ramasser à la petite cuillère à ce moment là ?

Relâaaaaaache
J’ai eu une semaine de relâche très cool et très relaxe. C’est ce que je voulais, me reposer. J’ai fait une tourtière ½Lac-St-Jean ¼Saguenay et ¼d’origine autre avec mon ami Gabriel, et elle était vraiment réussie ! J’ai passé du temps à la campagne chez mon papa, à Phillipsburg. Et puis, j’ai été à St-Sauveur faire des concours de Game Cube. Et j’ai reçu des gens pour la fête de ma petite soeur et de son chum, qui fêtaient respectivement leur 25 et 26 ans. Et, évidemment, j’ai tricotté. Et j’ai full dormi, partout et n’importe quand. Ah, les vacances. J’ai déjà hâte à Pâques, et ça n’a que très peu à voir avec le chocolat.

Déshabillez-vous…
À tous mes amis et membres de ma famille qui réalisent qu’il est plus simple d’attendre mon jour de graduation pour se trouver un médecin facile d’accès, je vous rappelle cordialement que si j’ai à poser, un jour, un diagnostic sur votre personne, cela pourrait fort probablement sous-entendre que j’aie a vous voir tounu, ou du moins, en partie (la fameuse jaquette bleue !!). Pensez-y !

En plus que dans la vraie vie, je ne suis TELLEMENT pas du tout portée à toucher les gens, et encore moins à les « voyeurer ». La bonne nouvelle, c’est que des patients, c’est pas du tout la même chose. C’est comme si le cerveau avait 2 modes : Marie-timide et Marie-Wannabe-Docteur. Alors finalement, quand vous viendrez me voir et que j’aurai à vous tripoter (ou à vous demander des infos sur votre vie sexuelle !), pensez à Marie-Docteur-qui-voit-du-mon-tounu-tout-le-temps ! Et n’ayez crainte avec les histoires de médecins pervers qu’on voit aux nouvelles de temps à autre : je parle pour moi, mais à date, je peux sincèrement affirmer que je ne tire aucun plaisir particulier de ce genre d’activité !!! C’est quand même particulier, la job de médecin, quand on y pense.

Reste que c’est déjà entendu avec ma petite soeur : elle garde son gynécologue.

Deficit B12 et folate

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :