Cachoteries, douleur et narcos

bec-é-boboJ’vous l’avais pas encore dit, mais il y a 2 semaines exactement, je me faisais opérer à un sinus. C’était justement suite aux investigations par l’ORL l’an dernier
Sensible à ma situation d’étudiante en médecine, mon chirurgien avait accepté de m’opérer l’été. Chose promise chose due : j’ai été opérée… 5 jours avant de débuter l’externat.

L’opération s’est bien déroulée, et le soir même, j’étais sur pied ! Mais pour une raison plutôt obscure, quelques jours plus tard s’est développée une douleur assez importante…

Il faut dire que j’ai déjà été opérée à ce sinus-là (pas pour la même raison, mais bon, je vais pas vous faire la liste de mes antécédents médicaux) et peut être est-il déjà affaibli. Tout ca pour dire que j’ai pas du tout commencé mon externat tel que prévu.

1- Je suis gelée sur les narcotiques.
2- Je me couche dès que j’arrive à la maison (ce qui veut dire que je fais pas du tout mes lectures).
3- Mon mal de sinus stimule mes migraines de manière fulminante : j’ai les pires migraines en 6 ans !
4- J’expérimente joyeusement les différents effets secondaires des différents médicaments ingérés.

En gros, je souffre comme j’ai jamais souffert.

Et je voudrais profiter de l’occasion pour m’excuser auprès de tous mes futurs patients que je ferai ainsi souffrir un jour.

Mais que voulez-vous, parfois, il faut souffrir pour être mieux.

NB : ne vous inquiétez pas, je ne semble pas avoir développé aucun symptôme de dépendance aux narcotiques. Et je n’ai pas non plus soigné de patient avec les facultés affaiblies ! hihihi

Cordonnier mal chaussé
(ou l’histoire que vous vouliez pas savoir)

Lundi 27 aout 2007, 4h33 AM

(oh, la douleeeeeeeeeeeeeur)
– Soufflez Madame !
– fff-fff-fff-fff-fff-fff-fff-fff….
– Maintenant poussez !
– aaaaaaaaaahhhhhhhhhh !!!!
(mais quelle douleur atrooooooce ! Et le mal de coeur… J’étends le bras, j’ouvre le robinet et je fous ma main sous l’eau froide qui coule…. aaaah, misère… où suis-je ?!? La douleur qui revient, la douleur, j’vais vomir !)
– Soufflez Madame. Je vois la tête, ca va être la dernière.
– FFF-FFF-FFF-FFF-FFF-FFF-FFFFFF !
– Go, on pousse !
– AAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHYYYOOOOOOOOOOYEEEEEEEE CALVAIRE !
– Félicitation ! C’est un étron !

Vous comprenez rien ? Voici des indices :
1- Les narcotiques constipent. Mais alors là, vraiment sérieusement. C’est pour ca que votre médecin vous recommandera, s’il vous en prescrit, de boire beaucoup d’eau et d’intégrer davantage de fibres dans votre diète.
2-a) Quand on se réveille la nuit pour aller aux toilettes, des fois, on se réveille pas complètement et on hallucine des choses vraiment étranges.
2-b) Quand la douleur intense s’en mèle, s’est juste vraiment plus pire.

Morale de cette histoire : suivez donc les instructions de votre médecins à la lettre pis vous vous lèverez pas en pleine nuitte pour chier, en hallucinant des trucs pas possible.

En gros : faites ce que je dis, pas ce que je fais…

(oui, je sais, de rien… pour le mental picture…)

Publicités

4 Réponses

  1. Ne t’avais pas dit que j’étais… « septique? »

  2. Oh là là…pas facile, un tel calvaire à la rentrée! C’est déjà toujours un peu difficile, mais là c’est l’enfer! Lâche pas Marie, ça va passer (et là je ne parle pas, hum, de constipation…)

    Le pire, c’est que ton billet est vraiment comique…mais on ne peut pas rire, parce qu’on imagine tout ce que tu souffres. 😦

    (PS…pour « aller à la selle » comme on dit, le jus de pruneau c’est toujours étonnant comme résultat!)

    Prompt rétablissement!

  3. Tu me pardonnes si je suis crampée devant mon écran?

    J’ai un drôle de mental picture, mais disons que d’imaginer la fille, assise sur la bolle, en pleine nuit à essayer de chier, qui s’imagine en train d’accoucher… Ben c’est cocasse.

    Tu vas mieux?

  4. Moi qui m’inquiétais de vous écoeurer avec mes histoires, lol… je préfère qd meme vous faire rire !

    bien que, sérieux, je riais PAS PENTOUTE lundi matin, sti.

    heureusement, les choses s’améliorent lentement, mais surement. Je croise les droits très forts car ca fait 2 jours que je suis simplement sur les « advil » plutot que les narcotiques. Je devrais pouvoir faire mes besoins en paix, puisque ca vous intéresse, lol.

    merci de vous inquiéter pour moi 😉 Maintenant, je retourne me coucher…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :