Ode à Normand

sandwich.jpgNormand, c’est le gars de la cafétéria où je travaille.

J’ai toujours été super fine avec le staff des cafétérias que je fréquente (que les gens négligent régulièrement d’ailleurs. Et contrairement au gens à la STM, les employés de cafétéria vous retournent votre sourire !) Normand, c’est probablement un des spécimens les plus sympatique qu’il m’ait été donné de rencontrer dans ces dernières années.

Je dirais même qu’il est plus cool que cool. Quand je sais pas quoi manger (ca vous arrive d’en avoir rien a foutre après une dure journée ?) il me fait un sandwich surprise. Et c’est toujours bon. C’est à se demander s’il lit dans les pensées.

C’est lui aussi qui m’a fait faire le tour avec mon plateau, mon premier soir de garde, pour me montrer ce à quoi j’avais droit avec mon coupon-repas-gratis. (Et pour ma première garde de fin de semaine, m’a fortement recommandé de ne pas utilisé mon coupon-repas-gratis, parce que la cafétéria est fermée et que le repas fourni est trop poche ! De plutôt garder mon coupon pour un repas la semaine…)

Pis des fois, ben, on échange sur les bons et les moins bons docteurs en chuchotant… il sait que quand j’arrive pour diner très en retard le mercredi, c’est parce que mon patron de pédo-psy m’a ENCORE gardée vraiment trop longtemps, et qu’elle me fait chieeeeeeeer !

C’est vraiment pratique d’avoir quelqu’un qui se donne la peine de nous faire un service personnalisé de même ! Et vraiment, c’est pas partout comme ca. Tout le monde devrait avoir un Normand : c’est génial.

Faut dire que ca a été super facile de devenir copain-copain avec Normand. Il est vraiment bon public, alors je me fais un plaisir de lui raconter des anecdotes. Et il rit de bon coeur.

Cette semaine, alors que je le remercie pour son service de sandwich-surprise, et comme quoi on ne trouve pas ca ailleurs, je lui parle qu’à la cafétéria de l’Université de Montréal, il m’aura fallut littéralement deux ans et demi avant de m’attirer quelconque geste d’amitié de la part de la chipie femme y travaillant.

[Marie – faussement outragée] – Deux ans et demi Normand, tu te rends compte !!! Pas moyen de l’amadouer ! (et en montrant ma face) Même avec une gueule comme ca !

Et Normand est mort de rire.

Il est probablement mort de rire parce que je suis complètement nounoune de raconter un truc pareil. Et que ma gueule a vraiment rien de spécial pour amadouer qui que ce soit.

Quand je le croise à la fin de la journée, il en rit encore ! (ben là, coudon, j’avais-tu qqch de gros pogné dans les dents ?!) Alors je propose de lui raconter comment j’ai fini par toucher le coeur de cette dame-de-cafétéria de glace…

—Flaaaaash-Baaaack—

Si personnellement je trouvais la dame de cafétéria assez asociale, Isabelle, ma collègue de classe, elle, la détestait de tout son coeur.

En pleine heure de pointe de cafétéria, on attend en ligne avec notre bouffe dans les mains. Pour une raison quelconque, ca n’avance pas du tout.

[Dame de la café – au monsieur en face de nous] – Pis, Chose, t’as pas l’air de bien aller, pourtant, c’est vendredi ?!
[Chose, l’employé – négatif à mort] – J’vais bien aller le 16 mars 2018. C’est le jour de ma retraite.
[Dame de la café] – Moi c’est le 12 juillet 2025.
[Marie] – Hein ! Pis moi c’est le 2 février 2042 ! Comment ca qu’on connait la date de notre retraite comme ca. C’est un peu freaky non ?

Ca bouge toujours pas. Faque je pense à faire un peu de pluggage d’information inutile pour passer le temps…

[Marie – Prend sa voix de Charles Tisseyre] – Justement, en parlant de 2018, ca a l’air qu’on va être rendu 8 milliards sur Terre à ce moment là, ca fait beaucoup de monde !
[Isabelle] – On est combien actuellement, 6 milliards ?
[Marie] – Exact ! Et le problème, avec 8 millards de dudes, c’est qu’on pense qu’on arrivera pas à nourrir autant de monde ! C’est quand même huge…
[Dame de la café] – Ben… On mangera de la marde.

Ok. Time out. De la marde ?! J’veux dire, j’suis même pas sure que c’est le genre de truc dégénéré que j’aurais dit moi-même, entre autre parce que c’est même pas drôle. Mais là, en plus, c’est une madame de cafétéria qui vient de dire ca ?!? C’est complètement irréel !!! VOYONS DONC !

Pourtant, dans ma tête, je ne peux pas m’empêcher de faire 1+1…. Du genre cafétéria+marde. Et sérieusement, je me questionne pendant une toute petite fraction de seconde à savoir si je dois me fermer la gueule ou répliquer. Mais à côté de moi, il y a Isabelle qui, nous le savons, déteste de tout coeur la dame de la café.

Faque je me lâche lousse… celle-là, elle est pour toi, Isa…

On disait donc…
[Dame de la café] – Ben… On mangera de la marde.
(fraction de seconde)

[Marie – prend son ton de blonde] – C’est pas déjà ca qu’on mange ?!

Le monsieur-pas-fin se détourne et fait semblant d’avoir rien entendu. Et pour Isa et moi, c’est le fou rire qu’on est incapable d’arrêter.

Étonnamment, après cet épisode-là, la dame est devenue super fine avec moi ! C’est ce qu’il lui fallait : que j’insulte sa bouffe ??!

Publicités

9 Réponses

  1. Ahahahahahaha!!! Action ~ Réaction…. c’est ce que j’aurais dis moi aussi!!!!

    :p

  2. Vive Normand!!!!!!!!!

  3. Est-ce normal…?
    J’ai envie d’adopter un p’tit Normand!

  4. tu veux surement dire 2018 et non pas 1918… sinon ton gars serait a la retraite depuis toujours !

    Et Normand, pour te donner faim comme ça, tu devrais le surnommer « trou Normand »… mais assure toi qu’il sait de quoi tu parles avant de lui donner ce surnom parce qu’il pourrait croire que c’est un mélange de trou d’cul et de son nom…. et on veut pas blesser Normand !

    Et je suis heureuse pour toi de savoir que ta relation avec le gars de la cafétéria n’est pas aussi dégueue de celle que JD entretient avec le gars de café dans scrubs…

  5. Moi je comprends Normand!!!

    Je suis hilare à chaque fois que je te lis!

  6. ♥♥♥ rien d’autre à ajouter.

  7. Soeurette : tu as l’oeil du lynx… m’as te faire un login de correcteur, comme ca tu auras pas à commenter mes erreurs au grand jour pour la postérité, hihihi

    Ben maudit, je suis contente de vous faire rire là là. *gêne* Au moins, avec vous, je suis certaine que c’est pas parce que j’ai un gros truc pogné entre les dents !!!

    (Maman Papoute, je sais que tu m’as envoyé des coeurs, c’est ce que j’ai recu par email en tk. Too bad que ca n’apparaisse pas comme ca ici !)

    ******DERNIERE NOUVELLE***DERNIERE NOUVELLE******
    Le monde est p’tit… Imaginez-vous donc que Normand est le voisin du gars avec qui j’ai fait ma journée de formation-technique…. Celui-là même qui a serré la main de son patient-main.

    On s’en est rendu compte parce qu’il me parlait de son voisin qui faisait son stage à « l’autre » pavillon de psychiatrie et qui s’appelait Sébastien. (Pas parce que son voisin lui a parlé d’une fille dégénérée dans sa classe, heureusement !!)

    Quelle coïncidence.

  8. moi j’les vois les coeurs, j’les vois moi, mouuua

  9. Eclat de rire.
    Bonne répartie.
    Moi aussi j’veux un normand …. on peut en adopter un ?
    Sourire
    F.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :