Bienvenue aux gros épais (avec assouplisseur)

Ya un patient qui déambule dans l’hôpital depuis le début du stage et qui m’énerve juste à exister. Personne de nous l’a comme patient, alors on sait même pas pourquoi il est là.

C’est le genre de gars qui est gentil avec tout le monde, mais c’est comme pas naturel : c’est too much. Et quand il fait quelque chose qu’il n’a pas le droit de faire, il est trop rapide sur l’excuse à profusion («Pardon Madame, je savais pas que j’avais pas le droit. Je m’excuse, vraiment. Je savais pas. Je le referai pus, promis. Pardon Madame.». J’vous le dis, il est too much. Et il m’énerve.

Évidemment, ca a pas pris 2 semaines qu’il essayait d’être mon ami. J’avais une discussion avec une de mes collègues, alors que nous étions toutes 2 arrivées trop tôt pour notre cours, je lui mentionnais que j’allais rester à la cafétéria pour faire un peu de lecture plutôt que de me rendre tout de suite en classe. Alors que je passe à côté du gars, il m’arrête :

[Le Gars] – Pardon Mademoiselle, je peux vous dire quelque chose ?
[Marie] – Ouiiiiiiiiiiiii ?…
(je suis sérieusement inquiète de ce que celui-là va me sortir…)
[Le Gars] – Je pense que vous faite le bon choix de faire des lectures, c’est très important.
[Marie] – Mais bien suuuuuuuur

Pourquoi c’est toujours sur moi que ca tombe ? C’est écrit « Bienvenue aux gros épais » dans mon front ? (je crois plutôt que je suis incapable de retourner efficacement qqn d’bord !)

Ainsi, il me fait des interventions du genre à chaque fois qu’il me voit. J’ai eu droit à « Je crois que vous allez réussir vos études en médecine, parce que vous lisez beaucoup » à un autre moment donné, et autres trucs du genre. Il doit être ben déçu de voir que ses pick up lines sont sans effet sur moi… Je suis vraiment une sans coeur.

Ce matin, alors que j’étais avec 3 autres de mes collègues, il nous salue, et tout le monde lui répond (ce serait quand même fort impolie de ne pas répondre…). Il revient à la charge :

[Le Gars] – Mademoiselle, Mademoiselle, c’est à vous que je parlais.
[Marie] – Laquelle ? C’est parce qu’on est 2 filles… (tentative de me sauver)
[Le Gars] – Ben vous, c’est à vous que j’ai déjà parlé.
[Marie] – Ah, ben oui hein. Bonne journée là. (Sti)

Évidemment, mes collègues en profitent pour se foutre de ma gueule.

[Mademoiselle 2] – Ouiiiin, j’vois qu’il te lâche pas… (gros sourire)
[Marie] – Que je te voye insinuer quoi que ce soit. La prochaine fois qu’il me salue, je te le présente : «Voici ma collègue C…L… Pis elle te trouve pas mal cute»
[Mademoiselle 2] – Eurk ! tu f’rais pas ca !!!
[Marie] – Hihihi, ca serait tellement chien…

Apologies accepted

J’assistais à une entrevue faite par un médecin, d’un gars qui venais de faire une tentative de suicide. Le patient (avec un lourd passé psy) était à raconter qu’il mangeait vraiment pas beaucoup parce qu’il était vraiment très très important pour lui de ne pas prendre de poids, parce que ça ne serait vraiment pas beau du tout. Ce sur quoi il me regarde moi :

[Le mec] – Ben tsé, j’m’excuse, mais c’est ce que je pense.

Merci pour la considération…

Publicités

6 Réponses

  1. mes condoléances pour ton nouvel ami.. ce monde là n’a pas de boutte… j’le sais.. C’est toujours à moi qu’il venait conter leur vie dans le bus quand j’étais au cegep… J’ai même eu droit un médium gratis gratis…

    Bon courage avec ton morron!

  2. Ya juste dans Docteur House que les patients sont tous attrayants et charismatiques. Ya juste dans Docteur Grey que les médecins vivent des aventures sexuelles insinuées avec des patients parce que j’ai pas l’impression que réellement parlant, on y croisent des gens dans cette disposition. N’empêche, le quotat de morrons que tu dois te taper dans une semaine oufffff

  3. Que de compassion ! tu as un bel avenir dans cette profession…

  4. @ Monsieur l’adulte : ce sont ici des cas bien particuliers. J’ai rarement de quoi me plaindre de mes patients, comme on peut le constater sur le reste de mon blog, hihihi. Mais c’est certain qu’on préfère toujours ceux qui écoutent ce qu’on leur dit, lol (et ceux qui essaient pas de faire continuellement la conversation comme champion cité ci-haut.)

    @ ben : compte tenu du sujet de ce post en particulier, je ne peux m’empêcher de croire que tu donnes dans le sarcasme. J’espère que tu ne t’es pas arrêté ici pour te faire une idée de moi, ce serait vraiment dommage.

  5. Le hasard a fait que c’est le premier post que je lit de toi. Je suis prêt à être patient. Ça me rappelait toutefois des souvenirs d’emploi étudiant où je trouvais franchement gênant la façon dont on traitait les patients

  6. @ ben : merci de faire acte de foi à mon égard, j’espère que tu ne le regretteras pas ! Je t’invite cordialement à te lancer un peu plus en avant (ou en arrière, si on considère le temps !) dans la lecture de mes tranches des vie… Je crois que j’ai fait l’erreur de me fier un peu trop sur mes écrits passés pour penser que ma « crédibilité » était établie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :