Grosse Guedie-ie

papier-cul.jpgVous vous souvenez de la toune de François Pérusse

«T’as n’grosse gue-die, au NEZ» (TA-DA-DA !)

Ce peut être parfois délicat d’intervenir auprès de quelqu’un qui a un gros morceau de quelque chose pogné dans les dents, collé sur la face, ou comme dans l’exemple ci-haut, une crotte de nez exhibitionniste.

Vous me trouverez possiblement un peu zélée, mais j’essaie toujours la victime de ladite guedie avec le minimum d’atteinte à l’orgueil. Je sais que quand ça m’arrive, je suis toujours à me demander : mais merde, depuis combien de temps je traine ca ?!? En gros, j’essaie toujours d’aborder ca discrètement.

L’important, évidemment, étant avant tout de ne pas laisser la personne parader ainsi.

Pourtant…

Cette semaine, j’étais avec 2 de mes collègues externes quand on est tombé sur un de nos tuteurs qui trainait un bon pieds de papier de toilette avec lui. Et pas à la chaussure comme on a l’habitude de voir, mais rentré dans les pantalons, et bien centré en plus : ca lui faisait donc une belle tite queue blanche avec laquelle il paradait depuis dieu sait quand.

Vous dites quoi à un patron qui a une queue en papier de toilette ?

Ben, vous dites rien.  Peut être parce qu’il existe des situations comme celle-ci, pour lesquelles il est difficile de verbaliser quoi que ce soit comme commentaire juste et adapté.

Particulièrement quand une collègue, qui est fatiguée de sa garde du jour d’avant, est prise d’un fou rire contagieux (elle qui pourtant n’est pas du tout du genre à manquer de respect à qui que ce soit).

Advertisements

8 Réponses

  1. Ouiiiiiiiii: «Maintenant elle est sur ta joooouuuuue»!

    Moi, j’ai un boss qui a toujours la moitié de son lunch d’estampée dans le visage… On ne lui dit rien… On en rit et on s’en écoeure. Y’a des choses comme ça qui demeurent un petit plaisir…

  2. J’imagine trop la honte quant il s’est apercu de la dite queue de papier, et qu’il a évaluer la temps passé à la trainer partout 🙂

  3. C’tu lui docteur clown?

  4. Dr Clown, je sais pas 🙂 mais j’espere pour lui que la « faiblesse du matériau » (aussi faible que ma volonté ce jour là) a joué en sa faveur… Et que le papier de toilette s’est par lui-même déchiré avant qu’il ne s’en rende compte !

  5. On lui souhaite tous…

    ainsi qu’un bon sens de l’humour…

    Advenant le cas où, il aurait eu accès à un double ou triple épaisseur…

    Ouuups!

  6. Je ne crois pas que le double ou triple épaisseur soit coutume en milieu hospitalier…

    C’est comme leurs kleenex… vous vous êtes déjà mouchés à l’hopital ou à la clinique ? C’est du papier de soie que l’humidité traverse sans grand problème.

    Et après on se demande pourquoi les germes se propagent…

  7. Ouais, mais jme disais que les médecins avaient peut-etre des privilèges?!

  8. LOL !

    Miss d’étoiles… j’aimerais bien avoir droit au papier toilette et au kleenex cool ! Il faudrait vous avoir sur les conseils d’administration des hopitaux, hihihihi.

    Tout ce qu’on a droit, ce sont des toilettes d’employés 😉 Mais à ce que je sache, le papier est pas plus doux, ni plus épais ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :