ENFIN ! …vraiment ?

train.jpgHier soir, je me disais que j’étais pas fâchée de quitter shawi pour retrouver mon appart.

Enfin, j’allais retrouver mes bottes d’hiver !

Enfin aussi, j’allais passer une nuit tranquille dans mon lit (au chaud !), sans me faire réveiller la nuit par le train qui passe immanquablement. Et deux fois plutôt qu’une…

Marie et Anne qui imitent le train :
[Marie] – TUUT-TUUT !!! TUUT-TUUT !!! TUUUT ! TUUUUUUUUUUT !!! TUUUUUUUUUUUUT !!!! TUUUT !
[Anne] – « Chu pas sur que tout le monde m’a entendu, faque j’va sonner encore » TUUUUUUUUUUT-TUUUUUUUUUUT !!!
[Marie et Anne en coeur] – TUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT ! TUUUUUUUUUUUUUUUUT !!!!!

Suivi d’une série de convulsions pour reproduire le mouvement qu’on fait dans notre lit au moment où le train passe très très près de notre résidence…

Compte tenu que mon examen de fin de stage arrivait à grand pas (c’est à dire aujourd’hui-drette-tantôt), rendant par la même occasion mon sommeil léger, il se trouve que j’ai pas dormi très fort cette semaine à cause du @#$%!! de train. J’avais hâte de bien dormir bon.

«Tu vas arriver juste à temps après le déneigement !»

-Isabelle

Pas du tout non. Je suis arrivée à Montréal en plein déneigement. Faque j’ai juste échangé le train pour des très gros tracteurs. Sti.

Marie, wannabe mechanic

@#$%!! d’char. Hier soir, alors que je m’en revenais, il s’est mis à me faire des drôles de vibrations sur l’autoroute. Après les 2 pannes et le trouble qu’il m’a donné à Shawi, c’était pas assez à son gout ??? Et c’est que j’ai mon examen demain moi, pas le temps de niaiser 😦

Arrête à la prochaine station d’essence, et mon instinct me dit de regarder les pneus en premier. Effectivement, y’en a un de plutôt mou (mais pas trop, heureusement).

Ya rien comme apprendre à utiliser une machine à gonfler les pneus dans le noir, sur un char qui t’appartient pas, à -15°. Mon truc : le cellulaire est une excellente source lumineuse pour lire « combien faut mettre de pression » sur le pneu. Et les filles, faut pas avoir peur de se salir les mains, sti. Des affaires pour perdre des morceaux importants là…

Y’était mieux de rester gonfler jusqu’à Montréal s’te maudit là. J’avais pas rien que ca à faire…

Mais bon. J’étais qd meme fière de ma shot 😉

*********************************************

Stay tuned pour les histoires de ma dernière semaine haute en couleur (mais pauvre en disponibilité)… J’vous dirai en même temps si mon examen a bien été !

Publicités

2 Réponses

  1. Je suis tuned là, je suis tuned!

  2. Je retiens mon souffle!!!
    (question : mettons que je perd connaissance, due à une petit asphyxie… est-ce que la perte de conscience peut être aussi réparatrice qu’une bonne sieste de quelques heures?) héhé…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :