The Doctor is…

Out !

outJe suis vivante, oui, mais c’est à force d’enfiler les semaines de 70 heures que je réalise je n’ai pas l’énergie de maintenir un blog sur une base régulière.

J’ai de la misère à me garder à jour dans mes e-mails de job, (nouvelle réunion, changement de cours, mise à jour de liste de garde, argh !) alors vous pouvez imaginer que même si je lis vos commentaires et qu’ils me tiennent à coeur énormément, ils sont actuellement priorité #98…

Heureusement, mon chum se souvient que j’existe.  Même si parfois, c’est pour me voir rentrer, souper, et me coucher. Et ma famille a ma photo de finissante pour se rappeler de quoi j’ai l’air (les cernes en moins).

******************************

Alors vous m’excuserez, mon e-lectorat habituel, si je ne vous fournis pas, tel que prévu, un review complet et responsable sur la vaccination. Parce que j’ai juste pas le temps de vous répondre comme du monde…

Mais je vous pitche quand même quelques idées, parce qu’il y a un tas de fausses informations sur Internet (quelle surprise !).

1- Si nous avons cette « discussion »(unidirectionnelle) aujourd’hui, c’est que vous avez + peur des effets secondaires des vaccins que des maladies. C’est une bonne chose, quand on y pense, parce que ça montre en partie que les maladies ne sont plus assez présentes pour inquiéter !

2- J’aurai TOUJOURS un point de vue biaisé. Parce si vous ne connaissez peut être pas de gens qui sont mort de tel truc ou tel truc rare prévenu par la vaccination, moi, peut être que oui. Et ça fait chier en TA de voir un ti pout se faire manger le cerveau par une méningite bactérienne qui aurait pu être prévenue.

3- À part la variole, qui a été éradiquée par une vaccination massive et autre, les autres maladies sont encore existantes. Peut être très peu ici, mais vous voyagez, ou voyagerez peut-être (je vous le souhaite… au moins une semaine dans le sud !), et le Canada connait sa part non négligeable d’immigrants, qui apportent de temps à autres ces germes…

De plus, si vous travaillez dans le domaine de la santé, la vaccination de base est obligatoire anyway (quels sont vos objectifs de carrière pour ti-pout ? lol).

4- Et parce que les vaccins ne sont pas toujours parfaitement efficaces, et que tout le monde est protégé au max si un minimum de gens sont vaccinés, lorsque le nombre de gens vaccinés tombe en bas d’un certain %, la maladie refait surface, comme ça a pu être le cas avec la rougeole récemment. Alors il ne faut pas croire que « parce que tous les autres » sont vaccinés, votre ti-pout est ok. Et honnêtement, c’est assez égoïste de fonctionner comme ça.

5- Si les toupetits doivent être vaccinés aussi rapidement et aussi souvent, c’est que leur système immunitaire est tout jeune et qu’il a besoin d’être davantage stimulé (les premiers mois seulement) et si on est aussi pressés, c’est que c’est dans ces premiers mois que certaines maladies (bactéries/virus) frappent le plus durement et que les conséquences sont les plus sévères.

6- Souvent, les vaccins sont constitués d’une partie de virus (non pas du virus entier) mais suffisants pour stimuler le système immunitaire. Quelques uns, sont fait du « virus affaibli » qui n’est pas pentoute supposé donner la maladie, et qui lui aussi stimule le système immunitaire.  Les vaccins, n’affaiblissent pas le système immunitaire (je sais pas comment on peut arriver à cette conclusion) puisqu’ils sont fait pour faire fonctionner le système immunitaire, lui faire faire sa job, sa description de tâche, vous voyez le genre… dans l’objectif où le jour que vous croisez pour vrai ladite bibitte, le système immunitaire a déjà la recette pour répondre.

Il est vrai que parfois, la protection du vaccin est pas « aussi bonne » que celle d’avoir la « vraie maladie ». Mais ça, c’est si on survit ou dans quel état ont survit à la vraie maladie. C’est selon.

7- Les effets secondaires sont fréquents : chez tipout : Rougeur et douleur au site d’injection. Fièvre, irritabilité. Le « RRO » en donne pendant 1 semaine, si vous allez en voyage, attendez donc ou donnez-le plus tard… 🙂

Les réactions allergiques graves sont rares. Rares. Pis si ça vous arrive, ça va être dans les secondes suivant l’injection, et ça tombe bien, vous êtes à l’hôpital avec un docteur ou une infirmière. Et ça se traite très bien (la « réaction » est juste anxiogène pour les parents ;P). Et vous gagnez le droit de pas avoir ce rappel de vaccin là !

Le truc sur l’autisme, c’est FAUX. Le dude qui a publié ça s’est fait lancé des vieilles tomates pour avoir raconté n’importe quoi, et la revue (qui était loin d’être un navet) s’en excuse encore, plusieurs années plus tard. Plusieurs (plusieurs) études de plusieurs pays n’ont pas démontré de lien entre les vaccins et l’autisme.

Il existe d’autres trucs rares qui peuvent arriver, et qui sont spécifiques à chaque vaccins, (parlez-en à votre médecin !) mais des trucs comme un syndrome de guillain-barré, possiblement associé au vaccin de la grippe (vaccin optionnel chez poupon, si vous êtes vieux et cardiaque et que vous avez jamais fait de guillain-barré, gâtez-vous, vouz risquez davantage de mourir de la grippe) est un truc exceptionnel genre-1-10-sur-1-million-achetez-vous-un-6/49.

8- Il y a des vaccins plus importants que d’autres, si vous avez à prioriser. Comme le Rougeole-Rubéole-Oreillon serait un must. Les garçons qui se tapent « l’oreillon » peuvent finir stérile, c’est vous dire !

J’aurais aussi un faible pour le pentacel aka pediacel aka whatever qui protège diphtérie-polio-coquelueche-hémophilus infuenza-tétanos.  Parce que l’h. influenza est pas fin. Même chose pour le vaccin pour le pneumocoque.

9- Tous vos frères et soeurs et vous-même d’ailleurs avez survécu 100% sans problème à la varicelle ? Vous connaissez pas personne qui a eu de problème avec ça ? C’est fort normal, parce que c’est souvent le cas. En fait, c’est pas la varicelle qui donne du trouble, mais les 1000 trous dans la peau, qui peuvent s’infecter ou par lesquels les grosses méchantes bactéries et/ou virus rentrent et compliquent le tableau. Pis nous autre, on les voit, à l’hôpital, les gens qui compliquent leur varicelle, voire qui en meurent. Yiep.  Faque c’est pas pour faire cute qu’ils l’ont ajouté le vaccin, c’est parce que ca sauvait des vies, même si c’était pas aussi intéressant que les premiers vaccins cités.

10- N’oubliez pas, papa-maman, que vous autre aussi, vous avez à faire vos rappels de tétanos tous les 10 ans ! Parce que le tétanos, il y a pas vraiment de traitement, et que même si c’est plus rare que de la marde de pape, on est drôlement mal foutu si on attrape ça. Sauf si on est correctement vacciné 😛

Et papi-mamie, dès 60 ans, vous avez droit aux vaccins contre la grippe tous les ans, et contre le pneumocoque à 65 ans (une fois).  Ca nous permet de vous garder loin des hôpitaux plus souvent !

11- J’ai pas d’enfant, je ne peux pas me mettre à votre place d’avoir mon enfant à moi avec les décisions à prendre pour un être qui m’est cher. Je suis celle qui ramasse les pots quand ils se cassent. Et qui sait aussi que c’est toujours plus facile de voir ce qu’on fait de mal avec nos effets secondaires que ce qu’on a pu éviter avec nos campagnes de vaccins !  Mais il ne faut pas croire qu’on vit dans une bulle où nous sommes à l’abri de ces maladies…

Même si ce n’est que je souhaite que vos enfants pourront un jour voyager à travers le monde ! Et qu’à ce moment-là, ils leur faudra un minimum de protection…

right ?

Tout ca pour dire que… je ne pourrai pas vraiment répondre à vos questions… mais laissez-les, je le ferai dans un quelconque futur 🙂

Mais surtout, SVP, soyez aussi sage qu’à votre habitude… Je sais que c’est un sujet chaud ! Et je ne donne que mon opinion de rookie md… 😉 En espérant le tout minimalement utile.

Publicités

20 Réponses

  1. Le système de santé ça ne va pas bien juste pour les patient a se que je vois les MD aussi . Merci de nous donner de ton temps .

  2. Wow, beau billet sur la vaccination, j’aime beaucoup! Merci!

  3. Merci, merci!
    Je suis une maman qui fait vacciner… parfois, à entendre les autres, je me demandais si je n’étais pas un peu trop mouton!
    Est-ce que je ne me posais pas assez de questions avant de prendre cette décision!
    Je vois que mon feeling était le bon et je vous en remercie Dr!
    J’aurai maintenant une belle façon de soutenir mon point!
    By the way, J’ai eu la varicelle à 10 ans et j’ai le vif souvenir d’avoir souffert le martyr! La température, le corps qui fait mal partout sans oublier à quel point j’étais dégueux à regarder!
    C’est sans aucune hésitation que j’ai couru faire vacciner mes trois minis!

    Merci encore!

  4. Merci, et remerci.

    Dans quelques jours, mon Ti-Pou recevera ses vaccins de 18 mois, et j’avais en tête cette histoire d’autisme et je dois dire que mon coeur de maman avait un peu la chienne, si jamais c’était nous? On a déjà eu une badluck de la vie, peut-être que ça pourrait nous arriver encore!
    Et là, Rookie MD vous venez de me rassurer!
    Comme quoi je prends la bonne décision de faire vacciner Ti-Pou!

    Bonne chance et bonne continuation! 🙂

  5. Très intéressant, docteure. Le problème avec la peur du vaccin est le même que toute cette paranoïa autour de la bouffe qui peut donner le cancer, des cellulaires, l’auto et l’avion, etc. Tout ce qu’on fait, tout ce qu’on consomme, comporte un risque. Certains ont un risque plus élevé que d’autre (la cigarette). Il suffit de faire un choix en fonction de ce qui semble le moins risqué. Sans trop m’y connaître, je pense que les avantages des vaccins dépassent très, très largement les quelques troubles qui y sont reliés.

    Il faut faire attention, mais il y a des limites à la prudence et à la paranoïa. Cette histoire de vaccins en est un exemple. J’ai beaucoup aimé que tu mettes en lumière cet article sur le lien entre les vaccins et l’autisme; ça démontre que ce n’est pas parce qu’une étude est citée que c’est nécessairement vrai.

  6. C’est super gentil de ta part d’être venu éclaicir ton point de vue sur le sujet comme tu dis chaud 😉 et d’actualité !

    Moi je fais le carnet de vaccination pour mon fils car je me dis que si c’est offert c’est que ça doit être efficace. Mais à la lecture de ton billet, je suis rassuré !

    Un gros merci d’avoir pris le temps de l’écrire !!

  7. Amen! Comme plusieurs, je fais systématiquement et rigoureusement vacciner, mais à lire certains articles (non médicaux), je suis evil parce que je ne me pose pas assez de questions… À force de se le faire répéter on fini par culpabiliser et oublier les vraies raisons du pourquoi on fait vacciner. Merci, Dr Marie, merci, ça fait du bien à lire! 😀

  8. Merci et merci pour ce beau billet!
    Comme plusieurs ici, moi-aussi, je suis scrupuleusement le carnet de vaccination pour mes enfants. J’ai pour mon dire que certaines maladies sont aujourd’hui « disparues » du Canada à cause de cela et c’est super!

    Mon grand-papa a eu la polio dans les années 60. Il a failli en mourir. Il a survécu, mais est resté paralysé et a passé le reste de sa vie en chaise roulante. Alors, pour moi, c’est une raison suffisante pour offrir une protection à mes enfants contre ces maladies.

    Alors ton billet vient encore plus me conforter dans mes choix! Merci d’avoir pris le temps de nous écrire!
    Et j’aime beaucoup la manière dont est écrit le billet, il rentre dedans un peu, ça va sûrement en fouetter quelques-uns. Et puis, tu sais ce que tu dis, t’es une MD!! Donc, t’es pas juste quelqu’un qui a lu des trucs sur Internet mettons..

  9. Je suis contente de te retrouver après ce long silence! 🙂

  10. @ Eve : l’esprit du billet n’est pas de « fouetter » les parents non-vaccinateurs et de donner une médaille à ceux qui le font 😀

    Même si je tiendrais ce discours dans mon bureau, avec mes patients, car je crois que la vaccination est importante, il demeure que le choix final reste au patient (aux parents). Parce que ces derniers veulent le meilleur pour leur enfant, c’est correct de vouloir poser des questions (même si on a pas toujours le temps d’y répondre correctement ! Honte !)

    Et les parents se sentiront rapidement coupables s’il arrive qqch de mal en injectant le vaccin, alors qu’on ne saura jamais ce qu’on évite en le donnant ! (dieu sait que la culpabilité vient avec la responsabilité de l’être qui nait…)

    N’oubliez pas non plus que si la médecine se base sur des études et des faits scientifiques, il demeure qu’il n’existe pas de vérité absolue dans rien. Et donc, il nous arrive de nous tromper.

    Mais au moins, on se base sur quelque chose et nos médicaments sont contrôlés, contrairement aux produits naturels (qui parfois, n’ont meme pas dans la bouteille ce qui est écrit sur l’étiquette…). Mais ca, c’est une autre histoire 😀

    Bonjours à toutes et à tous, merci de vos commentaires 🙂

  11. Je ne suis pas très originale, mais j’ai le goût d evous remercier à mon tour…

    On entend plein de choses. Ma fille a différents problèmes de santé (épilepsie, dyspraxie &cie) et certains parents me parlent parfois des vaccins qui sont peut-être en cause et, « CHUS pu CAPABLE!!! ».

    M-E-R-C-I!

  12. Je te remercie d’avoir pris le temps de réponse à cette question que je t’ai posée il y a un bon bout de temps.

    Tu sais, dans la vie, selon moi, que ce soit pour la vaccination ou tout autre sujet chaud, l’important est d’aller au bout de son analyse, de trouver le plus d’informations possibles, informations il va sans dire scientifiquement valables et ensuite, de faire un choix éclairé.

    Guylaine Lanctôt n’est pas une source valable! 🙂 Le Dr Sears lui par contre, il est bien. J’aime un médecin impartial qui même, s’il prône la vaccination, pourra comprendre les peurs et angoisses des « pro non vaccins » et essaiera plutôt de comprendre pourquoi les gens ont peur au lieu de leur taper sur la noix. Disons que je trouve cette méthode de faire plus intelligente et sensée.

    J’ai cherché énormément et j’ai trouvé de bonnes réponses venant du milieu scientifique. Des médecins, pharmaciens, microbiologistes assez humbles pour avouer que tout n’est pas toujours nickel mais que l’avantage l’emporterala plupart du temps sur les désagréments.

    Après cette quête, j’ai fait vacciner mon fils l’esprit plus tranquille.

    Je trouve cependant qu’il y a un manque flagrant d’informations et qu’il est souvent difficile pour monsieur madame tout le monde de faire la part des choses entre le dogme, la conspiration, la fabulation et le gros bon sens.

    N’oubions jamais que n’importe qui peut faire dire ce qu’il désire à une étude; départageons alors les grandes théories boiteuses des faits prouvés et acceptés par le monde médical et scientifique.

    Avec un peu de recherche en librairie, il y a de bons bouquins sur le sujet.

    Merci encore et bonne chance dans la suite de ton calendrier!

  13. @ L’aubergiste : effectivement, le Dr Sears (même si je ne connais pas parfaitement et entièrement sa position) m’avait été présenté comme quelqu’un de sensé qui offrait une alternative intéressante pour les parents inquiets ou qui voulait vacciner sélectivement.

    Cependant, les vaccins ne sont pas tous offert séparément au Québec… On a plutôt tendance à les regrouper dans les même « piqure », pour en « faire moins » pour bébé… 1 an restant un moment marquant (surtout pour les parents, on s’entend… bébé s’en rappellera pas, lol)

    Si les informations sont parfois difficiles à obtenir, c’est entre autre que, même du « côté scientifique », il faut bien obtenir nos infos de quelque part… et quelque part étant parfois des êtres humains, et l’effet placebo étant non négligeable, il nous faut départager le vrai du faux…

    Je vous fournis ceci, pour illustrer avec grand intérêt le principe des « effets secondaires ». (ici pour le vaccin contre la varicelle)

    Si on se fie à la première colonne, des effets secondaire au vaccin, on se rend compte qu’on peut souffrir de bien des maux pour une si petite piqûre.
    Si on se fie maintenant à la 2e colonne, des effets secondaires « du au vaccin qui est en fait un placebo » ca relativise en ta tous les effets objectivés dans la colonne #1 !
    C’est en comparant les vaccins versus placebo qu’on croit avec le plus de fiabilité démêler les effets secondaire réels du vaccins (avec un astérisque)…

    Tu as raison l’aubergiste, c’est pas simple de s’y retrouver ! Et heureusement, ils nous font travailler très fort pour acquérir l’esprit critique en ce qui concerne la littérature scientifique (et j’hais ca !!! :D)

    Bonne chance avec tipou, et avec tes fiancailles. Garde le loin de ta bague 😀

  14. Juste un petit ajout.. Par « fouetter », je ne voulais pas dire « fouetter » les parents non-vaccinateurs. Ils ont le droit de ne pas faire vacciner leur enfant si ça leur chante, c’est leur affaire, ça ne regarde qu’eux. Comme j’ai le droit de faire vacciner les miens. Je respecte cela.

    En fait, ce que je voulais dire, c’est que ça risque plutôt de « fouetter » certaines gens qui crient au loup à chaque intervention du domaine de la santé. Et les vaccins sont un domaine où il est très facile de créer des polémiques.
    Il arrive effectivement d’avoir des commentaires un peu comme Julie Philippon le mentionne. Un moment donné, ça vient tannant. Donc, de se faire conforter dans son choix comme tu l’as fait, c’est bon pour le moral, tu me suis? Comme il a été dit, les vaccins peuvent avoir des effets secondaires, mais ils ont leur côté positif aussi. C’était juste cela..

  15. @ On se suit Eve, on se suit…

    J’voulais juste faire sure qu’on allait pas se faire fouetter 😉

  16. Moi aussi, parfois je me questionnais sur l’importance ou non de faire vacciner mes cocos. Une amie à moi refuse systématiquement les vaccins pour ses enfants et sa position me faisait douter de la mienne (influencable la madame!).

    Encore une fois, merci de me conforter dans mes choix, mais surtout de nous expliquer pourquoi.

  17. Mes enfants ont tous recu leurs vaccins mais je me demandais pour la grippe ordinaire et la H1n1.

    Je suis incapable de prendre une decision! Je le fais ou non?

    Je travaille dans un hopital pas comme infirmiere, ni medecin mais je suis quand meme en contact avec les patients alors je me demandais…

  18. Comme tous les autres : Merci Marie!!!

    Par contre, ce n’est pas les « effets secondaires » des vaccins qui me font peur pour celui de 18 mois de Fiston (qui est, soit dit en passant, en retard de 2 mois :S), mais plutôt ce que l’infirmière m’a dit au vaccins de 12 mois :

    -Faites attention à ses prochains vaccins, j’ai bien peur qu’il ne brise l’aiguille dans son bras la prochaine fois!
    O.O!!!!!!

    Je veux bien croire que Fiston est fort (je me le suis fait dire plusieurs fois par des médecins et des infirmières, et ce depuis sa naissance), mais c’est nécéssaire de me foutre la chienne de même???

    J’ai finalement prit mon courage à deux mains et j’ai prit son r/v. Je redoute le 16 octobre prochain, à 21 mois, ou j’irai finalement avec lui au CLSC lui faire donner ses vaccins de 18 mois à reculons….

  19. J’ai beaucoup apprécié ce billet. Je suis pro-vaccin en général, mais j’avoue qu’à force d’entendre des prophètes de malheur parler de théorie du complot, on finit pas s’inquiéter un peu. Le problème, c’est que le système de santé et les scientifiques parlent souvent d’une seule voix, alors que les «anti» parlent chacun de leur côté, ce qui fait qu’on les entend davantage ces temps-ci. C’est bien que d’autres scientifiques parlent en leur nom personnel, ça ajoute du poids au message.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :