La pilule en continu – les réponses

Tout d’abord, merci de vos nombreuses réponses au billet précédent ! C’était fort instructif d’avoir votre avis… Je vais pouvoir utiliser ca pour mieux servir mes patientes 🙂

AVERTISSEMENT : bien que ce billet se veut de l’information à saveur scientifique, elle demeure de la vulgarisation, ne m’en tenez pas rigueur. Et jamais, au grand jamais, cela ne remplacera une consultation avec votre médecin ! Ne faites pas de changement à votre prescription actuelle sans en parler d’abord à votre médecin, SVP !

*************************************

Tout d’abord, ceci ne s’adresse qu’aux femmes mariées. Parce qu’évidemment, pas de sexe avant le mariage. Right ? hehehe

Maintenant, voici en gros les conclusions de ma recherche :

Tout d’abord, il faut comprendre que la « femme moderne » – comparons nous à nos prédécesseures, lol – compte beaucoup plus d’épisodes menstruels que ses ancêtres féminins : parce qu’elle vit plus longtemps, et qu’elle fait autre chose qu’être enceinte.

Et il faut savoir que le cycle menstruel de la femme peut tout à fait varier de 21 à 35 jours. Quand les monsieur (oui, lire MONSIEUR) qui ont fabriqué/ingénieuré la pilule ont réfléchi à tout ca, ils ont tout d’abord pensé faire un cycle avec un nombre divisible par 7, qui fonctionnait aux semaines (logique : à débuter toujours le même jour de la semaine, et menstruée toujours le même jour de la semaine). Et leur réflexion a été :

21 jours : trop souvent/menstruations aux 3 semaines !!
35 jours : viennent pas assez souvent à la pharmacie pour acheter d’autres choses (!)
28 jours : parfait !

Voyez que c’était des hommes. Et des hommes d’affaires. On était après tout dans les années 50.  Et cette décision n’était pas du tout (comme dans pas pentoute, niet, nada) basée sur des prétentions biologiques/médicales. Et donc, ils se sont même pas penché sur l’idée de peut être sauter des menstruation ?!

*************************************

Définissons d’abord la pilule en continu. C’est, en gros, rabouter un après l’autre les paquets de « pilules actives-avec-des-hormones-dedans » et espacer le moment de prise de « pilule de sucre » qui nous fait menstruer.

Vous saviez que c’était les tites pilules de sucre qui vous faisait menstruer right ?

Quoi ? J’entends quelqu’un dire qu’en réalité, il s’agit d’un saignement de retrait ? Que c’est pas les pilules de sucre qui font menstruer, mais le fait d’arrêter les pilules d’hormone ?

Un saignement de quoi anyway ?!

Bon, on recule un peu, et je vous explique comment ca fonctionne, la pilule 🙂

Les girls, je vous présente votre endomètre :

L’endomètre est le petit tapis-qui-tapisse l’intérieur de l’utérus. À tous les mois, avec le cycle d’hormone qui nous rend si célèbre auprès des hommes (mais qui est assez complexe quand c’est le temps de l’étudier, alors je vous en fais grâce), ce petit tapis pousse gracieusement, dans l’espoir de recevoir, avant la fin du mois, un ovule fécondé.  Ce petit tapis, une fois devenu grand, sera riche en vaisseaux sanguin, prêt à nourrir la bête le futur bébé. Voici donc l’image très réaliste de l’ovule fécondé et déjà divisé dans son lit d’endomètre poussé :

Évidemment, si tout ce beau p’tit tapis nutritif n’est pas utilisé d’ici la fin du mois, et parce que le corps de la femme, à ce moment là, diminue drastiquement la quantité d’hormone produite (des détails qui vous intéressent pas) ces gigantesques structures (du point de vue moléculaire, on s’entend), se désagrègent et il y a MENSTRUATION ! TAM-TAM-TAM !

La pilule que nous utilisons est généralement constituée de 2 hormones : de l’estrogène, et une sorte de progestérone (chaque marque à sa sorte).  Alors qu’avec le cycle normal de la femme, ses propres niveau d’hormone (estrogène et progestérone) produit par son corps à elle jouent à la montagne russe, la pilule sert à garder une moyenne pareille pendant tout le mois.  Ce qui change certaines choses qui nous intéressent :

A) En normalisant le cycle, la pilule empêche les ovules de maturer et… ben, d’ovuler. Difficile de concevoir si ya pas d’ovule.

B) En normalisant le cycle, la pilule empêche l’endomètre de proliférer joyeusement.  Voire même, elle garde l’endomètre plutôt ras-l’utérus. Et donc, même si la femme avait une ovulation (1- par oubli de pilule 2- parce meme si on la prend parfaitement, c pas parfait) l’ovule fécondé, une fois arrivé dans l’utérus, a pas mal moins de chance de s’installer (comme on dit en politique, les conditions sont pas gagnantes)

C) Finalement, en normalisant le cycle, la pilule change la consistance du mucus à l’intérieur du col (le col étant l’entrée de l’utérus), ce qui rend le passage des spermatozoides pas mal plus tuff (sorry guys) (la prochaine photo est comme une image de col dans le fond d’un vagin. Oui, ca a l’air de ca. Sauf qu’en réalité, on verrait pas les spermatozoides, tsé)

Ah ! Je vous entends toutes crier, avec raison… « Mais, Dre Marie… Si l’endomètre pousse pas, de comment cé que je menstrue ! » Maudit, ya rien à votre épreuve !

C’est justement le concept de « saignement de retrait ». Vous avez lu plus haut que l’utérus pense à menstruer le jour ou il ne recoit plus d’hormone sur une base régulière. C’est comme ca que ca se passe avec votre corps « normalement ».  C’est la même chose avec la pilule, en fait. Le jour où l’utérus ne recoit plus sa « dose » il réalise : « quoi, c’est à mon tour là ?! » et on a nos règles, endomètre poussé ou pas. C’est pour ca qu’on a nos menstruations quand on manque plusieurs pilules de suite !

Mais demandez moi pas pourquoi on saigne à peu près la même quantité, je sais pas trop d’où l’utérus nous sort ca 🙂

*************************************

Donc, maintenant qu’on sait ca, on s’inquiète pu d’accumuler plein de sang dans son utérus si on saute des menstruation, right ?

*************************************

Maintenant, êtes vous scandalisées d’apprendre qu’avec les mêmes hormones que votre corps utilise, mais pris avec des doses constantes plutôt qu’avec des doses variables, vous simulez votre « cycle normal » et vos menstruations depuis toutes ces années ? Et oui, on joue un peu avec la nature… A little white lie qu’on fait à notre corps !

Mais encore une fois, la question se pose : pourquoi 28 jours ?! … et pas 63 ?

*************************************

On a commencé à utiliser la « pilule en continu » pour les femmes qui avait ben du trouble avec leur menstruation, et donc, ca faisait ben du sens de vouloir en avoir moins : endométriose, douleurs menstruelles sévères, et même SPM grave ! Parce qu’on était pas mal sur qu’on allait leur faire plus de bien que de mal, on était pas trop inquiet ;P

Mais on s’est rapidement rendu compte qu’on leur faisait pas de mal pentoute ! Alors certaines femmes ont voulu sauter des menstruations aussi, juste pour le plaisir de le faire !

En 2003 est sorti aux States le premier contraceptif spécialement fait pour n’avoir que 4 menstruations par année (Seasonale) ! Il est même au Canada depuis janvier 2009.  Aux States, ils sont même rendus avec une pilule pour pu-de-menstruation-pentoute :S

Mais un problème avec la pilule tout court, qui devient plus fréquent avec la pilule en continu, c’est le spotting.  Ce qui arrive, en fait (maintenant que vous êtes tous des pros de l’endomètre), c’est que l’endomètre devient un tout petit peu trop « mince », et que ces petits vaisseaux sanguins peuvent être irrités et saigner.

Foncièrement, c’est pas grave. C’est juste fucking embêtant !  Quand on utilise un pilule avec un cycle standard, le move classique va être d’utiliser une pilule avec une dose d’estrogène un peu plus élevée (des détails de docteur anyway).

Mais avec la pilule en continu, on finira toujours par avoir du spotting si on attend trop pour avoir nos menstruations, même si le délais avant l’apparition du spotting tend à s’allonger de plus en plus avec le temps.

Quand on utilise des paquets qu’on raboutte, mon truc à moi, c’est de provoquer un saignement de retrait (c’est à dire : on ne prend pas de pilule pendant quelques jours : on a nos menstruations, et ca règle le problème). Et c’est ce que les études montrent. Poursuivre les pilules en espérant que ca va passer fonctionne vraiment moins bien.

Quand on a Seasonale (le truc déjà tout fait pour menstruer 4 fois par an) on est un peu fourré quand on spot… Mais honnêtement, qu’est-ce qui nous empêche de faire la même passe ?!?

Idéalement, on ne cesse de prendre la pilule que pendant 4 jours (explications plus bas). En plus, ca fait des menstruations plus courtes.

Et idéalement, on « provoque » nos menstruations de manière régulière, sans attendre le spotting (genre aux 3 ou 4 paquets). Comme ca, c’est nous qui décidons du moment des menstruations, et on fait pas de spotting pendant le voyage de noce.

*************************************

Une note sur la période sans pilule.

Alors qu’on ne prend plus de pilule d’hormone, le corps reprends rapidement son rôle et le cycle hormonal se réinstalle assez rapidement.

Si rapidement, qu’à la fin des 7 jours sans pilule/pilule de sucre, l’ovaire a fait sa job, un ovule a maturé et jusqu’à 30% des femmes peuvent ovuler !

30 %! vous vous imaginez le désastre !

C’est pourquoi on sait qu’en réalité, c’est la première pilule qui est la plus importante, et QU’IL NE FAUT JAMAIS DÉPASSER 7 JOURS SANS PILULE. Sinon, on perd toute efficacité pour le mois suivant.

C’est pourquoi les nouveaux produits sur le marché commencent à sortir seulement 4 jours de pilule de sucre. Et c’est pourquoi si vous jouez avec votre cycle, je vous recommande seulement 4 ou 5 jours sans pilule. MAIS JAMAIS PLUS QUE 7.

C’est clair ?!  Venez pas me voir en pleurant !

Et si vous suivez ma logique, si le moment le plus fatidique est le moment sans pilule pour initier l’ovulation, moins on a de moment sans pilule (donc… moins on a de menstruation) et moins on a de chance de tomber enceinte. Idéal non ?! Mais bon, ca a pas été statistiquement prouvé, probablement parce que ca ne donne qu’un faible avantage 🙂

*************************************

Les études montrent :

Une amélioration de certains des symptômes reliés aux hormones : maux de tête, fatigue, ballonnement, irritation génitale, et (qui l’aurait deviné) diminution de la fréquence des douleurs menstruelles !

Aucune étude n’a noté d’augmentation d’événement grave (ex : thrombophlébite, embolie pulmonaire, pierre au foie, etc).

Les femmes qui sont tombées enceintes sont tombées enceintes parce qu’elles prenaient leur pilule tout croche, et elles ont toutes eu des beaux bébés normaux (il n’a jamais été question, de toute manière, que la pilule soit dommageable chez le foetus).

Et celles qui voulaient arrêter pour tomber enceinte sont toutes tomber enceinte dans les 6 mois après avoir arrêté la pilule.  Elles aussi ont eu des beaux bébés 🙂

Mais je dois avouer que la plus longue étude trouvée n’a duré que 3 ans, et les études ne comportent pas beaucoup de femmes pour étudier les effets secondaires important.  Cependant, il faut savoir que nous avons tout de même beaucoup de recul avec la pilule, qui est utilisée par beaucoup de femmes, depuis les années 50, et qu’à ce moment là, les doses d’hormones étaient beaucoup plus importantes que maintenant !

Alors même si les études ne sont pas parfaites, elles sont loin d’être inquiétantes !

Il faut aussi comprendre que si ca fonctionne pour certaines, pour d’autre, la pilule ne fait pas du tout !  La pilule en continu ne sera pas nécessairement une solution ;P

Celles qui ont quitter les études l’ont fait généralement parce qu’elles étaient embêtées par le spotting (mais bon, elles lisent pas mon blog, obviously) et parce qu’elles avaient plus d’effets secondaires dues au pilules (yen qui pour qui ca donne des maux de tete, du ballonnement, etc… peut être que la pilule est juste pas fait pour elles aussi, tsé)

*************************************

Prendre la pilule en continu a plusieurs avantages :

– Si on s’habitue a prendre une pilule tous les jours, moins de chance de l’oublier
– Moins d’occasion d’oublier « la première », qui est la plus importante.  Donc possiblement plus efficace que prise au mois.
– Choix du moment des menstruations
– Moins de dépenses de tampons et autre et possiblement moins d’absentéisme pour symptômes !
– Moins de symptômes reliés aux menstruations

Mais surtout, c’est un choix de plus pour nous, les femmes ! Et cela semble assez sécuritaire, même si toutes les preuves n’ont pas encore été faites.

Alors bon, pas obligé de commencer dès demain, mais si un jour vous avez à sauter un mois, ne vous  sentez surtout pas coupable !  Et effectivement, il se pourrait que votre prochaine menstruation soit un peu plus douloureuse (expérience personnelle moi aussi). Cela tend à diminuer avec le temps !

Publicités

42 Réponses

  1. Merci Marie pour ce billet. Pourrais-tu préciser STP si ces informations s’appliquent aussi aux autres méthodes hormonales (comme le nuvaring).

    Merci

  2. Wow, très bon post! Tu es une excellente vulgarisatrice!

  3. Et ben! Ca tombe bien, je vois mon Doc pour ma cito la s’maine prochaine! Je sais de quoi on va jaser!!

    Un grosgrosgros merci Dr Marie!

    ps: tes dessins sont vraiment hilarants!

  4. @ Josianne : je n’ai pas étudié le nuvaring en tant que tel, mais après une rapide recherche sur UpToDate (un site de référence rapide pour les doc làlà) ils semble dire qu’ils ont qu’une seule étude avec la nuvaring en continu, et qu’en général, ca semble donner plus de spotting que la pilule en continu. Mais bon, si c’est que ce ton doc t’a recommandé, et que tu tolère bien, pourquoi pas !

    Le truc de saignement de retrait pourra probablement fonctionner tel qu’expliquer ci-haut.

    Ca dit aussi que ca fonctionne pas pentoute avec la patch, parce que les taux d’estrogene devient trop élevé, et ca augmente les risques d’effets secondaires graves.

    @ Alinette : Merci ! Tu vas le recommander à tes patiente ?! 😀

    @ Mélanie : Bonne chan’ avec cette nouvelle aventure. Tu es déjà sur la pilule ? C’est encore plus facile de faire le switch ds ce temps là ! Tu remarqueras que le spotting tends vraiment à prendre de plus en plus de temps à apparaitre, alors il ne faut pas se surprendre. Et c vrai que les premières menstruations peuvent être un peu plus douloureuses.

    Ou sa sera un charme, ou ce sera un désastre… lol. Keep me posted !

  5. Yééé!! Plein d’informations intéressantes !!

    Mais j’ai quand même une question… Qu’en est-il des pilules avec différents taux d’hormones? (comme Tricyclen, Tricyclen-Lo , etc.) Est-ce que ce repartir une autre tablette va plus fucké mon corps et si c’était toujours le même taux?

    Merci pour les milions de réponses aux milions de questions!

  6. Y’a des désavantages, par contre. Après avoir pris la pilule en presque-continu (c’est-à-dire que j’avais mes règles aux trois mois), ça a pris un an avant d’avoir un retour de règles. Pas commode quand on tente de tomber enceinte… Je dis pas de règles, mais j’avais les autres symptômes : seins douloureux, mal au ventre, SPM en presque continu… Sincèrement, je ne le referais plus.

  7. T’es tellement la grande-soeur-dr-la-plus-cool avec tes beaux beaux dessins !

    C’était bien punta cana ?!

  8. Merci pour les infos! Mais question: tu dis qu’il n’y a pas de risques plus accru de thrombophlébites avec la pilule en continue, mais y en a-t-il pas plus avec la pilule tout court, qu’elle soit en continue ou non? Tsé, avoir moins de SPM, moins de menstruations, j’aimerais ben, ben gros ça, mais ce sont les risques de trombophlébites qui me font vraiment peur…

  9. @ Noémie : Ca fonctionne juste avec les pilules qui ont un taux pareil d’hormone (celles que les pilules avec hormone ont toute la même couleur)

    De toute manière, les pilules avec un taux qui « change graduellement », c’est pour faire croire à la femme qu’on « respecte davantage son cycle hormonal ». Maintenant que vous savez comment ca marche, vous savez que c’est n’importe quoi.

    Mais il se pourrait que chez certaines femmes, ca donne moins d’effets secondaires. 😉

    @ Lya : ce que tu racontes m’étonne un peu. Même si les études ont pas assez de monde pour étudier en long et en large le sujet, les femmes qui utilisent la pilule de manière « normale » reprennent rapidement leur cycle. Que tu l’aies pris au 3 mois était loins d’être de l’abus !

    Il y a plein d’autres raisons pour ne pas ovuler, et en tant que médecin, j’aurai cherché ces autres raison ben plus probables avant de dire que c’était la pilule…

    J’espère que les choses se passent bien pour toi, maintenant qu’on ne peut plus lire tes aventures, là là. Tu me donnes des news si le coeur t’en dit !

    @ Sophie : J’aurais du être plus explicite : il n’y a pas de risque accru « par rapport à la pilule standard ». Mais la pilule reste la pilule :S
    A cause de la dose d’estrogene, aussi petite soit-elle, ca peut possiblement augmenter le risque de thrombophlébite(TPP).

    Pas de tant que ca, ben honnetement, mais vu que primum non nocere, on prescrit pas la pilule chez des femmes qui ont des antécédents de TPP ou des prédispositions pour la chose… parce qu’un TPP, ca peut aussi entrainer des embolies pulmonaires, ce genre de détail non négligeable !

    Théoriquement, tu serais candidate au depo-provera, qui est une injection 4 fois l’an et qui peut aussi mener à la pas de menstruation. Mais je le recommande pas pentoute. J’ai pris du poids pas de bon sens avec ca, osti. Ca et autre chose.

  10. Merci pour tes précisions, doc!

    On a réglé la chose! Mon chum est allé se faire couper le canal famille! Il se promène encore avec son sac de petits pois congelés même, car c’est très récent! 😉 Et ça a l’air que je vais continuer à être menstruée pour un boutte!

  11. Tu as parlé un peu des pillules avec un taux d’oestrogéne plus élevé. Moi je crois que c’est ce que je prend; Loestrin. Je la prend depuis environ 6 ans, et peu à peu mes menstruations on cessées, ainsi que mes symptômes pré-menstruels. Il arrive parfois que je sois menstruée pendant quelques jours, avec des grosses douleurs menstruelles.
    Je ne la prend pas en continue, j’arrête une semaine par mois, durant laquelle je n’ai pas de saignement ni de spotting. Ça fait pas mal mon affaire, mais des fois ça m’inquiète un peu, je me demande si c’est normal tout ça, et si ça n’influencera pas mon éventuelle fertilité. En plus, ne jamais être menstruée, c’est parfois inquiétant, on sait jamais si on est pas enceinte !!

    Bref, si tu as quelques mots à glissé sur le sujet ça serait très apprécié !
    Merci beaucoup !!

  12. Salut! Super explication!!!

    @Noémie: avec une pilule tricyclique (3 concentrations d’hormones différentes comme Tri-Cyclen, Triquilar,…), tu peux allonger ton cycle d’une semaine seulement, en prenant 2 fois de suite la 3ième semaine d’un boîtier. Ça peut être utile pour un voyage par exemple… mais tu perds les 2 premières semaines de comprimés (non récupérables)

    @ Marie: c’est reconnu que le Dépo-Provera peut faire prendre du poids chez les femmes de poids dit normal ou présentant un embonpoint… en plus, ce contraceptif diminue la masse osseuse chez les utilisatrices, ce qui fait qu’on le réserve pour les cas de prise problématique de comprimés!

  13. La suite de l’histoire, c’est qu’on m’a passé tous les tests possibles et imaginables, sans rien trouver. Je suis tombée enceinte, sans avoir eu de retour de règles. J’ai fait une fausse couche, je me suis fait faire un curetage, et j’ai eu mon retour de règles récemment, après un an d’absence. La suite au prochain épisode! 😉

  14. Quelle excellente vulgarisatrice tu es !
    Merci pour cet excellent billet.

  15. @Lya Parce que je suis une petite curieuse et que tu n’a plus de blog… J’ai hâte de connaître la suite, un petit bébé dans ce bidon la ? 🙂

  16. @Audrey: J’ai pris Loestrin (et je compte bien continuer) depuis l’âge de 17 ans. J’en ai maintenant 34 (presque 35 ouf!) et j’attends mon 2e bébé d’une minute à l’autre. Je n’ai eu aucun problème à retrouver un cycle normal en arrêtant la pilule ni à « tomber » enceinte.

    Merci Dr Marie pour cette belle vulgarisation!

  17. Précision concernant les pilules triphasiques. C’est possible.

    Ce serait de prendre les comprimés blancs d’une première plaquette, puis les blancs de la suivante, puis les bleus clairs de la première plaquette, puis les clairs de la seconde, et enfin, les bleus foncés de la première, puis les bleus foncés de la deuxième plaquette. Puis semaine d’arrêt.

    Si les comprimés blancs correspondaient à la lettre A, les bleus clairs à la B, et les bleus foncés à la C, les deux méthodes pour prendre cette pilule triphasique en continu seraient de faire soit :

    -ABC-CBA.
    -Soit : AABBCC.

    ça fait des règles toutes les six semaines, comme ça.

    http://thetislagyneco.canalblog.com/archives/2009/03/15/12790295.html#comments

  18. @MamanRousse : donc avec Loestrin c’est normal d’avoir peu ou pas de menstruation durant les périodes d’arrêt ?!

  19. Merci pour les méthodes avec les pilules triphasiques! Ça peut me servir !!

  20. Rhooo, génial cette explication Marie, je suis assez fan.
    Je m’en vais demander à Thétis plus d’explication par contre, parce que pour la triphasique j’ai pas bien tout compris, mais c’est déjà chouette.
    Thanks 🙂

  21. WOW je suis tomber sur ton blog par pur hasard!!! Merci j ai eu réponse a presque toute mes questions. et en plus je vais pouvoir expliquer ca a ma fille de facon Graphique comment ca marche la pilule( j ai encore 2 ou 3 ans je l espere avant d en arriver la!)

    Il me reste juste une question sans réponse……
    Je prend la pilule en continu depuis presque 3 ans. bon j arrete 2 fois par année a peu pres. Je l ai arreter en décembre 4 jours. Pis j avais jamais fait de spotting…. Pis la ben ca fais 3 fois en 2 semaine que je fais du spotting…………. C est pkoi la ca fait ca!!! est ce que c est devunue trop irrité? est ce que le fait de l arreter encore pourrais régler mon trouble ou c est tout autre chose????est ce que c est le fait de l avoir arreter en décembre qui ma tout fucker? dsl du language!!! a oui je veux juste mentionner que j ai hashimoto et que depuis aout j ai un dossage correct enfin. ca joue tu sur les regles ou les problemes de pilule la thyroide?????????????ca fait beaucoup de question finalement….

    merci d avance:)

  22. Je suis tombée sur ton billet en fouillant sur ce sujet…puis j’ai trouvé ton approche vraiment le fun…puis j’ai voulu en connaître plus….puis j’me suis rendu compte que tu étais mon amie Facebook par tes photos d’enfance!
    Bravo et merci pour cette mine d’informations!!!

    L’autre Marie!

  23. Bonjour,
    c’est trèes intétessant je prend moi même la pilule en continue. Je la prend toujours le matin vers 7h30. J’ai arrêter la pilule pour avoir mes menstruations mais voilà que cela fait 3 jours et elles ne viennent toujours pas. Je minquiete. As-tu un conseil a me donner.
    Merci

  24. svp donnez moi le nom du medicament de curetage svp

  25. @ Cynthia(répondu par courriel)

    @ Myriam :
    1 – euh… Salut
    2 – le curetage est une intervention (genre chirurgie) donc la question fait pas vraiment de sens
    3- rapport avec le sujet?

  26. Bonjour à toi,
    Étant dans la même situation que Cynthia (arrêt de pillule en continu durant 3 jours et toujours pas de règles) j’aimerais bien savoir ce que tu lui as conseillé. Quand dois-je reprendre mes pillules? Danger de grossesse? Merci de me répondre.

  27. @ Marie-Ève : J’ai voulu te répondre, mais ton adresse n’est pas la bonne ?!

  28. Bonjour. Moi, c est pareil,j ai commencé à prendre la pilule il y a environ 5 semaines. je l ai prise en continu pendant 4 semaines puis je l ai arrêté le 12 de ce mois. et toujours pas de retour de règles. Merci de bien vouloir me renseigner. Pourquoi d autant que je ne l ai pas prise pendant plusieurs année mais juste 4 semaines.

  29. Je suis d’accord avec les avis precedents

  30. Que penses-tu de la pilule Yasmin? Il y a une enquête de Santé Canada en cours… Devrais-je m’inquiéter (je la prends depuis plus d’un an et je n’ai jamais eu de symptômes qui devraient m’inquiéter!)???

    Marie

  31. Bonjour,
    Je voulais savoir si il y avait un risque si on prenait la pilule en continu alors qu’on a qu’une plaquette au compteur?

  32. Salut ! Super article!!! J’ai la même question que Marie! Je viens de déménager aux États-Unis, je prenais Yasmine les 2-3-4 dernières années. Ça allait super bien, j’arrêtais au 3-4 mois. Mon nouveau médecin (gynécologue) ici a semblée indignée que je prenne encore cette pillule (a cause des risque de caillot de sang) et m’a conseillée Loestrin 24… J’ai fait ça mais la je n’arrive plus a les prendre en continu, peut-être que c’est pas assez fort, et j’ai des saignements entre les périodes et j’ai l’impression d’avoir pris du poids, en fait j’ai pris 10 livres en 4 mois, mais j’ai aussi commencé a prendre des médicaments pour la glande thyroide ! OUF ! pas évident… j’ai vraiment envie de retourner a Yasmine (Elle m’a donné une prescription pour Yasmine et Loestrin 24, donc j’imagine que c’est pas mortel :P) … qu’en penses-tu?

  33. bonjour,
    pour ma part, j’ai pris la pilule en continu durant plusieurs années et je n’ai jamais eu de problème.
    J’ai tout arrêter en janvier dans l’idée de retrouver un cycle normal pour fabriquer un petit bébé. J’ai eu des menstuations de 4 jours au bout d’un mois, 4 jours encore le mois suivant mais une semaine après la fin de mes dernières menstruations je me suis mise à avoir un retour de saignement et ça n’arrête plus depuis 2 semaines……je commence légèrement à m’inquièter…….
    je n’ai pas de médecin de famille et je suis guère tenter par un 12h au urgences……
    qu’en penses-tu?

  34. Bonjour, j’ai beaucoup aimé toutes ses explications et je crois que tu pourrais peut-être me renseigner. Ça fait 6 mois que j’ai commencer à prendre la pillule en continue (marvelon), et je me suis dit qu’il était temps de faire un petit arrêt pour avoir mes règles. ça fait 4 jours que je n’en prend pas et toujours aucun signe de mes règles… est-ce normal?

  35. Bonjour j’aurai une litle question pour la premiere fois j’ai pris la pillule en continue juste 2 plaquettes car vacs oblige et hate de terminer les plaquettes pour essai bb2. je fais du spotting quasiment tout le tps de la 2eme plaquette (pillule triphasé). Est ce que a l’arret de ma pillule mes menstruations vont arrivées quand meme pour que je puisse gerer ma periode d’ovulation. merci de votre answer

  36. Bonjour,
    J’ai changé de pilule le mois dernier. J’ai donc pris ce mois-ci Cérazette pour la première fois (pilule à prendre en continu). Cependant, je n’ai pas lu la notice et ai fait comme d’habitude avec mon ancienne pilule, c’est-à-dire que je l’ai arrêtée vendredi soir. J’ai eu des rapports samedi, mes règles auraient dû arriver mardi mais je n’ai toujours rien.
    Cette absence de règles est-elle donc due à l’arrêt de la pilule alors que j’aurais du la continuer ou y a-t-il des risques que je sois enceinte?
    Merci d’avance pour votre réponse.

  37. Effectivement le cas pour moi aussi… J’ai stoppé ma pillule (que je prennais en continu depuis 3 mois) et ca fait maintenant 5 jours, et aucune regle.. Je veux bien arreter seulement que pour moins de 7 jours, mais si elles ne viennent pas, j’imagine que je recommence une nouvelle plaquette? Ou je stop tout et j’attends le messie?

    Merci! 😉

  38. Bjr alors j’ai lu ton article mais je suis un peu parano sur les bord sa fais 1ans et demi que je prend la pilule zoely mon médecin ma dis de jamais l’arrêté et depuis 4mois j’ai plus mais règle mais depuis qqhour j’ai des perte brune , c’etaiq pour savoir si c’était nirml et qu’est ce qu’on devais faire merci

  39. Ahahahahah géniaux tes dessins, qu’est ce que j’ai ris ! Surtout celui où l’ovule s’exclame wtf ..! Mais surtout merci pour ce bon article clair et très informatif.

  40. Bonjour!
    Je pense que quelqu un pourra enfin répondre à ma question !
    Voilà, j ai commencé la pilule Seasonique (3 plaquettes pilules roses avec une semaine pilules blanches à la fin de ces trois plaquettes pour avoir les menstruations). J en suis à la dernière semaine de la 2eme plaquette et ma semaine de pilules blanches tombe exactement pendant ma semaine de voyage… 😦 Si j ai bien compris, il serait possible d avoir ses menstruations quand nous le décidons afin d éviter ce genre de souci comme pour un voyage de noce… par contre , je n ai pas bien compris comment faire ? Pourriez vous m aider svp ? Ça me sauverait la vie 😉 merci d avance

  41. Petite question moi aussi Est-ce que la pillule en continue à 35 ans peut causer un probleme??
    J’ai envie de recommencer ça dans le prochain mois.

  42. petite question moi je prend pour la premiere fois la pillule en continu et jai essayé des le premier mois de la prendre en continu et jai saigné tout le mois savez vous pourquoi cela mest arrivé car ca pas dlair a fonctionné et jai pas eu doubli de pillule!!merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :