Tricoter pour sauver le monde – Canadian style 

Correction !

J’ai trouvé le pendant Canadien de l’organisation Save The Children, qui s’appelle « The Knit for Kids Campaign« . Alors c’est là que je vais envoyer mes tuques…

Si je ne les envoie pas en néonat ou en maternité, c’est que je cherchais un programme pour les gens un peu plus dans le besoin, disons. Mais vous avez raison, les filles, on avait le même genre de tuques mignonnes là ou j’ai fait mon stage d’obstétrique !

Et pour ce qui est de ta suggestion de ti-kit, France, malheureusement, ca fait trop complexe pour le temps que j’ai à donner pour l’instant ! Mais la suggestion est tout de même intéressante 🙂

Pour ce qui est des demandes spéciales… Je risquerais de m’embarquer dans toute une aventure ! Mais si, par exemple, mes e-lecteurs adorés, on faisait un genre de deal… Vous seriez prêt à échanger une création-demande-spéciale contre un don-à-l’organisme-déductible-d’impôt ?

Je suis ouverte aux suggestions !

*****************************

Alors que j’étais à Salluit, le dernier locataire de l’appartement où je logeais était décédé, peu de temps avant, d’une crise cardiaque. C’était un des Travailleurs Socials du CLSC.

Lors de mon séjour, j’ai trouvé dans l’appart un pot de change. J’me suis alors dit que si je le laissais là, quelqu’un d’autre le ramasserait. Alors je suis partie avec. Avec l’intention de faire quelque chose avec, quelque chose pour quelqu’un d’autre que moi, évidemment 😛

J’avais pas encore rien trouvé. Mais peut être que si j’envoie mes tuques, je pourrais aussi envoyer le pot de change.

Je sais même pas combien il y a dedans 😀

Tricoter pour sauver le monde !!

C’est en fouillant sur le site de Bernat pour plus de choix de couleur de coton pour mes lavettes que je suis tombée sur le projet Knit One, Save One.

Il s’agit en fait d’une campagne où on tricote des petits chapeaux pour les nouveaux nés, qui seront distribués dans le monde aux plus nécessitants. On peut aussi donner de l’argent pour faire des kits de départ aux mamans.

Évidemment, ca m’a fait l’excuse parfaite pour passer mes envies folles de tricot, et sauver le monde de même temps ! (Quand à donner de l’argent, je vais attendre de finir mes études… et de finir de les payer !) Alors vendredi soir, j’ai trainé l’amoureux m’acheter de la laine toute douce exprès, et me voilà lancée dans les p’tites maudites tuques…  Et vu que ca prend vraiment pas beaucoup de temps, je suis comme devenue un peu plus folle 😀

Voyez le résultat (désolée pour la qualité de la photo).

Ceci est un programme Américain. Malheureusement, je n’ai rien trouvé de Canadien aussi intéressant !  Mais je reste ouverte aux suggestions…