Ode aux mamans blogueuses

Et que défilent les futures mamans en souffrance…

…et les futurs papas qui servent pas trop à grand chose.

Lors de mes premières heures de stages, c’est avec joie que j’ai partagé avec les pères-to-be le rôle des inutiles-qui-sourient-de-leur-mieux. Mais ca n’a pas pris de temps que j’ai su démontrer de l’initiative et apprendre quelques tâches, pour tranquillement prendre la position de « celle qui a l’air de savoir ce qu’elle fait ».  Tellement plus confortable… hehe

cesarienne.jpgUne soirée de fou ce soir.  J’ai fait mes premiers TV (vous devez peut être vous en douter… c’est pour « Toucher Vaginal » – Caro, tu peux ajouter ca à ton foulard 😀 ). J’ai prêté mes mains pour mon premier accouchement « à 4 mains » (c’est à dire que je ne l’ai pas fait toute seule, mais c’est quand même mieux que juste regarder !!),  et j’ai tenu des trucs pour… ma première césarienne !  Pretty impressive ce truc, putain…

Et c’est moi qui ai broché la dame ensuite.

Vraiment, on dirait presque que j’ai l’air de savoir ce que je fais !

L’équipe est vraiment super.  Ya rien de mieux pour l’apprentissage !

Mais en tout cas, les mamans, bravo. Je compatis avec plein de « ouille » et de « ayayaye » mentals pour vous.  Je sais bien que ce n’est qu’un moment à passer, mais quel moment ! Faut le faire !   🙂

ps : je m’excuse maman d’avoir été un cas de siège et de t’avoir déchirée.  Et de t’avoir fait souffrir de longues heures (vu qu’en plus, j’étais la première…)

Coincidence ??!

Je vous ai déjà dit que tout ce que j’écris ici est parfaitement véridique ?  Parce que ce l’est !  Quand je vous dit que j’ai pas besoin d’inventer… Le tout premier accouchement auquel j’ai assisté (de loin dans mon coin de chambre), bébé s’appellera… Marie ! Sérieux !!

La vérité sur les abus de qui, déjà ?

Je suis tombé ce matin sur une excellente critique qu’a pondu Clépétar, ma e-collègue de la blogosphère, sur un super documentaire de l’Église de Scientologie sur les supposés abus fait par les psychiatres.

Oh surprise ! Ils manipulent les données à leur avantage… un chef-d’oeuvre de désinformation !

« Qu’est-ce que tu veux pour Noël, ma p’tite Clépétar ? » 😛

dermato.jpgThe Foulard – Part 3

Ton foulard avance Caro. J’ai pas encore trouvé de sidéen épileptique pour se moucher dedans, comme le suggérait Poussière d’étoile, mais tu peux compter un 2e TR pour vérifier la prostate d’un homme de 55 ans (tout à fait normale selon le doigt plus expérimenté de mon tuteur) et deux dermatites atopiques (c’est le terme scientifique pour dire eczema chez les tous petits).

Oui, ca pique.  Non, c’est pas contagieux…

Jour 10 de 12

fatigue.jpgJe travaillais la semaine dernière.  Je travaillais en fin de semaine.  Toujours en stage cette semaine.  Depuis l’autre lundi que je travaille non-stop.  Et pas de jour de congé avant samedi qui s’en vient.

Je suis un ti peu fatiguée…

Puisqu’il y a des gens comme Lapin Blanc qui croient bon de s’inquiéter de l’argent de leurs taxes, je rappelle que je fais tout ca sans être payée.  Mieux que ca, j’ai déboursée pas plus tard que la semaine dernière le fabuleux montant de 2200$ pour ma session – d’automne seulement.

Hier, alors que je bloguais directement de l’hôpital, j’étais sur un shift de 8 à 4, qui a en fait duré de 8 à 7h30, 15 min pour diner et pas de pause.  Est-ce que quelqu’un d’autre veut vraiment remettre en question ma dédication à ma « job » ?  hehehe

Faire un stage, est-ce que c’est une autre manière de dire « payer pour travailler » ? 😉

The Foulard – Part 2

Je vous avais déjà dit que je partageais mon très grand logement de shawi avec une collègue de classe.  Aujourd’hui, elle était en clinique de ITS (le nouveau mot pour dire MTS) et elle a brulé des condylomes.

Faque ce soir, je lui ai demandé de toucher à ton foulard Caro…  C’est fou ce qu’il va avoir de l’histoire !

Méchant concours…

Btw, le concours est officiellement terminé !  Mais vu que je ne reviens pas à Montréal avant le 9 décembre, je ne peux pas envoyer mon prix avant cette date !  (oops, silly me !  J’avais pas pensé à ca !!)

On va garder le suspense d’ici là…  hehehe

Merci à ceux qui ont participé !!  xox

La cité des Grandes Premières

index.jpgSamedi,
17 novembre 2007.

Ce doigt
a perdu
quelque chose d’important
aujourd’hui.

Quelque chose
que jamais
il ne pourra retrouver…

Définitivement,
cette cité
est la cité
des Grandes Premières.

Y’en a au moins un qui était content d’apprendre que je suis bonne au crochet

filsuture.jpgQui a fait ses 2 premiers points de suture sur un vrai gars VIVANT aujourd’hui ?

Hein ? hein ? QUI ??!

C’est moé !

Pis j’ai même pas pleuré 😀

Doc Gyneco

J’ai hâte de savoir ce que ma soeur va avoir à dire de son stage en OB-Gyn début 2008…. mais je lui souhaite d’être plus courtoise que mon gyneco.

Rencontre typique entre mon gyneco et moi :

[Dr Longdoigt] – criant mon nom dans la salle d’attente – Mme Catrou
[Catrou] – me levant et me dirigeant vers lui – Bonjour…
On pénêtre dans la salle d’examen
[Dr Longdoigt] – Expeditif – Enlevez tout le bas, gardez tout le haut.
Il sort de la pièce. Je m’exécute. Il revient.
[Catrou] – Ugh…
[Dr Longdoigt] – Voilà, vous pouvez vous rhabiller.

Exclusivement, cette fois ci, il y a eu entorse à la routine : En me rhabillant, j’ai échappé mon p’tit change à terre.

[Dr Longdoigt] – Ah non, ici on ne tip pas.

Ça te tentait pas de détendre l’atmosphère avant ?

Une erreur de genre

Non seulement je n’ai pas peur des travaux manuels, mais en plus, j’adoooore ca. Si en prime, je peux avoir les mains vraiment sales (et m’en mettre par hasard dans le visage), ca sera la preuve que j’aurai travaillé très fort. (On peut déjà prévoir que mon patron de chirurgie ne me trouvera pas très professionnelle !! hahaha)

Quand ma soeur m’a proposé de changer avec elle la transmission de ses wipers, c’est avec une très grande joie que j’ai accepté mon baptême de mécanique de char. C’était la première fois que j’avais l’occasion d’ouvrir le capot d’une automobile pour faire autre chose que rajouter du lave-vitre et vérifier l’huile… Elle aussi d’ailleurs.

On s’installe donc confortablement dans la rue en avant de chez moi, capot au soleil, pour l’intervention.

img_4266.jpg

Que 6 vis sur 6 aient été rouillées et figées n’a pas refroidit notre enthousiasme. J’ai fini par les faire sauter une à une (tchequez-moi les biceps ! lol) et il ne m’a fallut qu’une minute pour remonter chez moi, récupérer mon porte-monnaie, afin d’aller faire une petite visite à la quincaillerie, question de remplacer les vis par des neuves.

Alors qu’on était dans la voiture, direction quincaillerie, ma petite soeur me raconte que, pendant ma brève absence, elle a surprit la conversation suivante entre un père et son jeune fils :

[Ti-cul] – Oh papa, regarde, le monsieur répare son auto !
[Papa] – C’est pas un monsieur, c’est une madame. Tu sais, les madames aussi peuvent faire de la mécanique.

Ce qui me fait réaliser tout à coup combien on respire peu la féminité en ce moment. Et c’est connu, c’est souvent dans ce temps-là qu’on croise une vieille connaissance, ou l’homme de sa vie…

[Marie] – Voici le plan : si à la quincaillerie, le gars des vis est cute, tu t’assures de mentionner dans la conversation qu’on est des soeurs.
[Soeurette] – Pourquoi, t’as peur qu’on passe pour un couple de lesbienne ?
[Marie] – Tu peux ben être casée pour penser de même. Moi je suis célibataire, je mets toutes les chances de mon bord, c’est tout. Quand j’aurai un mec, on sortira main-sale dans la main-sale s’acheter des vis pour ton char si tu veux. Pour l’instant, j’voudrais juste pas qu’il pense que je suis en couple. Parce quant à passer pour une lesbienne, au contraire, ca a toujours fasciné les mecs anyway…
[Soeurette] – hehehe

Water is up and running !

Avec le fort plaisant départ de mon coloc venait la très attendue arrivée de mes nouveaux électros tous neufs. Je m’étais même trouvé un beau p’tit modèle de réfrigérateur avec un distributeur d’eau et de glaçons. Et le beau projet de brancher moi-même ledit réfrigérateur à la source, rien de moins. J’avais en fait eu la brillante idée de brancher le fridge sur le robinet d’eau froide de ma laveuse préalablement splité, qui était à peine à quelques pieds de là. Pour moi, c’était un plan infaillible !

En cette semaine de relâche, je vais donc magasiner les pièces nécessaires, me faisant judicieusement conseiller par le monsieur chez Rona. Finalement, mon plan n’était pas si parfait que ca, et j’ai fait travailler fort fort le monsieur pour qu’il me fasse passer d’un type de tuyau à l’autre. (pfff, c’est tellement plus simple en électricité)

les-pieces.jpeg

Enfin, je m’attaque à la tâche, vêtue d’une paire de jeans un point trop grand, pour afficher avec suffisance un début de craque de fesse (et avec de la chance, détourner le regard de Murphy qui reluquait mon inexpérience…) Le bonheur qu’il y a à travailler de ses mains. Ya rien comme de se tortiller dans un espace exigu, en arrière d’un réfrigérateur, pour installer à bout de bras et à l’aveuglette quelques tours de téflon sur les filets d’un tuyau pour nous faire apprécier le travail bien fait. (Les chirurgiens font probablement la même chose avec votre abdomen, hihihi)

Comme « y’en aura pas de facile », il a fallut que je fasse, défasse, refasse mon maudit montage 3 fois, avant de confirmer qu’il y avait une maudite pièce niaiseuse qui fuyait. Après plusieurs minutes, beaucoup de tours de wise grip, quelques sacres, une pièce changée (et évidemment, un ongle cassé !), le montage passait le test : l’étanchéité, ici, est une vertu…

En fin de soirée, j’avais mes premiers glaçons.

ml-aime-ses-electros.jpeg

Un 4½ tout à moi
J’ai encore rien fait d’intelligent avec la chambre de mon ex-coloc, sauf y mettre le fauteuil rouge que je gardais caché dans ma chambre depuis 1 mois. Éventuellement, ca sera un bureau, ou quelque chose du genre. Mais pour ca, faudrait que je fasse du ménage dans ma chambre et que j’aille chez Ikéa pour me trouver une surface de travail décente des étagères pour entreposer ma sans cesse grandissante collection de livres de nerd. Voici de quoi à l’air mon futur bureau aujourd’hui, avec ma soeur dedans :

cath-bureau.jpeg

2 pour 1
Et pour la même soeur qui doute de ma couleur de cheveux… À la fois, une photo de ma nouvelle cuisine, et de mon nouveau sarrau !

mlfridge.jpeg
(tchequez ca, le fridge est pas encore au niveau ! lol)