L’orgueil

fracture_hancheAvec la neige nouvellement arrivée, jeunes et moins jeunes se retrouvent les 4 fers en l’air.

Mais c’est pour les moins jeunes que c’est drôlement plus plate.  C’est souvent une manière (vraiment assez très poche) de découvrir qu’ils font de l’ostéoporose… « YAY, une fracture ! »

Fracture ou pas, les chutes sont une raison de consultation fréquente chez les personnes agées, et les causes peuvent être multiples. Et souvent, ils ressortent de l’hopital avec une prescription… de marchette.

Que ce soit la canne ou la marchette, ou même le pilulier (le calendrier qui contient les pilules), même quand on explique que ca éviterait des fractures de hanche, des saignement dans la tête et des retour à l’hopital, et même un placement en résidence (!!), c’est trop souvent une claque sur la gueule.

*********************************

Je suis à l’urgence. Ma patiente à l’age tout à fait respectable de 94 ans. Si elle n’a pas toutes ses dents, elle a encore suffisamment d’esprit pour me raconter pourquoi elle est ici.

Elle était très étourdie et a faillit tomber…

Ce n’est pas son premier épisode en plus. Et dans son dossier, c’est écrit bien clairement : la patiente est catégorique, elle ne veut rien savoir d’une marchette.

Alors que je termine ma rencontre, je dois quand même faire ma vente de marchette. Parce que j’y crois…

[Wannabe Dre Marie] – J’ai vu dans votre dossier que vous ne vouliez rien savoir d’une marchette. Pourtant, ca pourrait vous aider (blablabla)
[Patiente] – Une marchette ! Pas question ! Et c’est pas une question d’orgueil… C’est que, c’est comme… Si j’avais une marchette, c’est comme si je perdais… … … j’ai pas le mot exacte là.
(Quand je vous dis que j’ai du plaisir avec mes patientes droles…)
[Wannabe Dre Marie] – Je pense que je comprends de quoi vous voulez parler. Vous ne voulez pas de marchette parce que ca vous ferait perdre votre sex-appeal.
[Patiente] – Pffffffahahaha ! Mon sex-appeal, ca fait vraiment longtemps que je l’ai perdu…
[Wannabe Dre Marie] – A mon avis, le mot que vous cherchez, c’est quand même un peu orgueil.

Publicités

Le plus cool cours de pharmaco

J’ai la l’extrême chance d’avoir mon amoureux qui me trimbale pour mes cours de pharmaco le mercredi soir.

[Marie] – Tsé, si tu veux rester pour le cours ce soir, ca va être le Dr Poitras, il est trop cool ! C’est sur que tu vas pas t’emmerder.
[L’amoureux] – No way ! Vous êtes toujours en train de faire des jokes de Docteur que je comprends pas.
[Marie] – Pfff ! C’est même pas vrai !! (C’est vrai que c’est pas vrai…)
[L’amoureux] – Comme «C’est quoi la différence entre la plèvre et la laparoscopie ?»
[Marie] – …
[L’amoureux] – L’OEDÈME ! HAHAHAHAHA !
[Marie] – … Tu fais juste mettre ensemble 3 termes médicaux que tu as entendu cette semaine pour faire semblant de faire une joke de docteur ?
[L’amoureux] – Pffff

*******************************

En tout cas, je n’avais pas tort ! Dr Poitras s’est montré à la hauteur et le cours de pharmaco de mercredi était probablement le plus cool à date.

[Dr Poitras] – Ce qui est bien d’être en Gastro-entérologie c’est qu’il y a de mes collègues qui, vraiment, étudient des choses très importantes comme les selles, et qui arrivent avec des résultats d’études comme ceci : The Bristol Stool Form Scale.

Ca a vraiment fait fureur.

[Marie] – Gab ? Tu te retrouve où là dessus ?

Feng Shui Radis

Je suis de retour dans mon appartement. Ca devait faire près de 3 mois que je trainais chez mon amoureux…

C’est fou ce que la poussière s’accumule partout !

*************************

Lundi matin, après une nuit troublée par un mélange de nervosité et d’allergies, je débutais mon premier jour d’externe 2. Mon stage option de psy.

On me présente au staff. Le responsable du stage et l’infirmier de l’urgence me font faire le tour des locaux. On m’explique qu’il s’agit de leur tous nouveaux locaux. Que tout à été designé et décoré par des gens de renom. Qu’ils viennent justement de recevoir leurs meubles de chez Roche-Bobois.

Qu’il ne fallait surtout pas croire que c’était des osties de vieilles affaires.

Qu’en fait, le look peinture arrachée et décollée est subtilement recherché. Qu’ils sont hyper avant-gardistes et que ca allait se retrouver dans tous les revues de décoration en 2009.

Lundi matin, en débutant, je savais déjà que j’allais bien m’entendre avec le staff.

*************************

Nous sommes dans le bureau du personnel. Sur le bureau principal sied… un radis décoratif. Faut croire que quelqu’un, quelque part, a déjà pensé à faire ca…

Je me libère un ti bout de bureau pour écrire mon rapport. En ce faisant, j’accroche le radis, qui perd son équilibre précaire et tombe sur le coté. Sans plus…

[L’infirmière] – Le radis !
[L’infirmier] – Le radis ! L’externe a fait tomber le radis !

[Wannabe Dre Marie] – Euh…. ouais ?

[L’infirmière] – Ben tu vois, le radis, il est bien aligné avec le singe sur la porte, et la poupée dans le fond du bureau. Et là, ben, on est tout désenligné !
[Wannabe Dre Marie] – Là ca va mal !

[L’infirmier] – Faque là, t’as pas le choix, si tu veux arranger les choses, il faut que tu fasses 7 fois le tour du radis.
[Wannabe Dre Marie] – 7 fois ?! Ya un sens particulier qu’il faut faire les tours ?
[L’infirmier] – Sens horaire, sens horaire !

Donc, je m’exécute alors que tout le monde compte mes 7 tours de radis. Ce n’est qu’après que le radis peut être enligné, à sa juste place, sur le bureau…

[L’infirmier] – En tk, tu viens de nous montrer que tu n’as pas trop de problème d’amour propre.
[Wannabe Dre Marie] – Si je l’ai fait, c’est que je voyais que c’était vraiment très important pour vous autres…

[L’infirmier] – Pffff

Hospitalité douteuse

À la machine à café, Sébastien et Marie discutent de leur fin de semaine de 3 (3!!!) jours.

[Wannabe Dr Sébastien] – Pis, tu as profité de tes 3 jours de vacances ?
[Wannabe Dre Marie] – J’ai été passer la fin de semaine à l’Isle-aux-Coudres.
[Wannabe Dr Sébastien] – Ah ouin ? Pis, c’était bien ?
[Wannabe Dre Marie] – Ben, si c’était pas que je m’étais fait réveiller par la maudite folle dame matinale qui tient le bed and breakfast à 6h30 du matin parce qu’elle discutait avec sa visite, ca aurait peut être été mieux…
[Wannabe Dr Sébastien] – Toi t’as été au truc de la Marguerite.
[Wannabe Dre Marie] – Ta gueule ! Oui !!! Tu connais ca ? C’est une fatigante qui nous laissait pas tranquille ! J’étais bleue !
[Wannabe Dr Sébastien] – Disons que j’ai des mauvais souvenirs de mon séjour à l’Isle…
[Wannabe Dre Marie] – Marrant…

Patch Marie – 3eme partie

Première Partie
Deuxième Partie

Il est vrai que je voyais une amélioration dans l’état de ma patiente. Mais elle était toujours anxieuse, ca se voyait dans ses questions… et à son expression.

[Patiente] – Where is that place ? When I’m I gonna be transfered ? Do I need to bring my food ? Do I need to take a taxi, or will I get there by bus, or do I have to ask my husband ? You know, he’s working and all, so, I hate to ask him in advance… And for my medication…
[Patch Marie] – Stop right here, I don’t want you to worry about nothing for now. We filled the request for the home, but it might take some time for you to go there, so it’s one day at a time ok ? Maybe you’ll even be fine to go home before you get the place, so, no need to worry for now ! ok ?
[Patiente] – Ok…
[Patch Marie] – But since you were wondering, we also take care of your transport. No taxi or bus : I’m pretty sure we just ship you in a box.

Gotcha !
C’est là, que je l’ai eu, mon premier sourire. Pas juste une esquisse, un vrai !

À partir de ce moment là, ma patiente était notablement moins anxieuse. Et surtout plus du tout triste !

Shit matter – part II

J’ai enfin réussi à ploguer ma phrase à un patient, qui l’avait vraiment cherché…

Il avait été opéré pour obstruction intestinale, après de multiples épisodes de sub-occlusion. Pour votre information, des occlusions, c’est quand le caca bloque quelque part dans le ventre. Et ca fait mal en ta !

[Patient] – Ouin ! En tout cas, chu pas mal content que ca soit passé tout ca… Avant que ca nous arrive des affaires de même, on se rend pas compte de l’importance que ca, des intestins !!!
[Wannabe Dre Marie] – C’est vrai ca. Y’a pas personne qui aime ca les trous-du-cul. Jusqu’à temps qu’on se rend compte que finalement, ca sert à quelque chose !
[Patient] – Pffhaha !

(Et en même temps, j’ai eu une petite pensée pour certains collègues qui, parfois, nous permettent de briller simplement par leur incompétence…)

Shit matter – barrière linguistique

Alors que j’étais dans le Grand Nord, la barrière linguistique était un problème mineur, mais présent.

Tout d’abord parce que, pour la première fois, je devais régulièrement m’exprimer dans des termes médicaux en anglais… Ya pleins de mots qui se ressemblent même pas… Genre :

crachat = sputum (beurk, même le mot est laid)
rate = spleen
rein = kidney
vésicule biliaire = gallbladder (!!?)

L’autre réalité, c’est que l’anglais n’est pas leur langue maternelle. Alors il arrive parfois qu’on ne se rejoint pas sur quelques mots… Et mon apprentissage de l’Inuktitut n’avancait pas assez vite 😀 Heureusement, avec quelques gestes, et beaucoup de bonne volonté, on arrivait toujours à se rejointdre :

[Marie] – Any change with your bowel mouvement ?
[Patient Inuit] – My what ?
[Marie] – Your stool ?
[Patient Inuit] – … ?
[Marie] – …your poop? your crap ? Caca ?
Tsé veux dire… c’est déjà étonnant que j’aie autant de synonyme pour le même mot en anglais :S
[Patient Inuit] – Oooooh ! My shit !
[Marie] – Yessss (of course), your shit… How’s your shit ?

(Des fois, on passe à côté des évidences… Pis on se demande pourquoi, hein ? 😛 )

Après m’être fait faire le coup 3-4 fois, et surtout, voyant que ca choquait pas personne… j’avais adapté mon questionnaire au langage local *tousse*

[Marie] – Any change in your shit ?