Vaccins – Part II

Sophie me demande de l’info sur le vaccin contre la grippe H1N1.

La vérité, c’est que personnellement, j’en n’ai pas beaucoup, et que j’ai pas beaucoup de temps pour te faire un joli billet à saveur scientifique, Sophie 😛

De toute manière, réalisez que nous n’avons pas beaucoup de recul sur ce nouveau vaccin, il va de soi, vu que la grippe vient tout juste de sortir ! Et les études sont encore en cours… Mais nous avons plus de pratique avec les vaccins anti-grippe des autres années, et que ce sont tous des cousins, les grippes là là.

Et oui, les effets secondaires rares, il est probable qu’on les trouve une fois qu’on se mette à vacciner la population à grande échelle. Normalement, on fait pas ca avec les médicaments, sauf que dans la situation actuelle, on a le facteur temps contre nous !  Au Canada, on a au moins l’avantage-du-désavantage d’être en retard sur tout le monde : si notre population va être vaccinée en retard (et possiblement trop tard) on aura eu l’occasion de voir ce qui se passe partout dans le monde avant ! 😀

À savoir si je vais me faire vacciner, la réponse est oui. Et je me suis toujours fait vacciner pour la grippe aussi.

Parce que j’ai toujours bien toléré mes vaccins.

Parce que je vais être probablement en contact avec des gens qui ont la grippe. Et parce que la grippe, c’est comme avoir un truck qui te passe dessus.

Parce que je vais être en contact avec des gens très malade, et que je ne veux pas leur refiler la grippe. Parce que ces gens pourraient en mourir.

***************************************

On sait pas de quoi aura l’air la vague de grippe H1N1, et on sait pas quand elle aura lieu. Il se peut que ca ait l’air de rien. Il se peut que ce soit grave. Le temps nous le dira…

Une chose est sure, c’est que les médias aiment faire du sensationnalisme… parfois un peu trop.

Et que les gens ont tendance à préférer colporter des détails juteux et aggraver le tableau à chaque fois que c’est raconté !

Alors c’est pas étonnant qu’on finisse par pu savoir où donner de la tête 😛

***************************************

Vacciné ou pas, les trucs pour éviter d’attraper la grippe : (aussi bon pour quelques autres trucs, comme le rhume, et la gastro, lol)

– Se laver les mains fréquemment (avec du savon ou solution alcoolisée), particulièrement avant de manger.
– Tousser/éternuer dans le pli du coude.
– Jeter immédiatement nos kleenex (ne pas les laisser trainer) et se laver les mains après usage !
– Laver les surfaces qu’on touche régulièrement
– Rester à la maison si vous êtes malade

À votre santé ! 😀

Publicités

Dr Rockstar !

Vous vous demandez peut être ce que je fais de mon rare temps libre ?

Je renoue avec mon passé de musicienne métal, et je drumme allégrement sur le jeu de Rock Band de la Wii. C’est mon amoureux qui m’accompagne à la guit. Et il est bon en plus, le torrieux !

J’ai même pu jouer en ligne avec la petite soeur qui chantait, c’est pas n’importe quoi, le concept du band virtuel.

Au moins, je m’amuse comme une p’tite folle !

**************************************

Le gars rentre chez nous :

[Le gars] – AH WOWWW ! T’as une Fender Stratocaster !
[Amoureux] – Heu, non… c’est une guitare de Wii…
[Le gars] – …ah…

Tu parles d’un espoir décu… (et d’un gars qui a de la misère à évaluer les proportions !)

The Doctor is…

Out !

outJe suis vivante, oui, mais c’est à force d’enfiler les semaines de 70 heures que je réalise je n’ai pas l’énergie de maintenir un blog sur une base régulière.

J’ai de la misère à me garder à jour dans mes e-mails de job, (nouvelle réunion, changement de cours, mise à jour de liste de garde, argh !) alors vous pouvez imaginer que même si je lis vos commentaires et qu’ils me tiennent à coeur énormément, ils sont actuellement priorité #98…

Heureusement, mon chum se souvient que j’existe.  Même si parfois, c’est pour me voir rentrer, souper, et me coucher. Et ma famille a ma photo de finissante pour se rappeler de quoi j’ai l’air (les cernes en moins).

******************************

Alors vous m’excuserez, mon e-lectorat habituel, si je ne vous fournis pas, tel que prévu, un review complet et responsable sur la vaccination. Parce que j’ai juste pas le temps de vous répondre comme du monde…

Mais je vous pitche quand même quelques idées, parce qu’il y a un tas de fausses informations sur Internet (quelle surprise !).

1- Si nous avons cette « discussion »(unidirectionnelle) aujourd’hui, c’est que vous avez + peur des effets secondaires des vaccins que des maladies. C’est une bonne chose, quand on y pense, parce que ça montre en partie que les maladies ne sont plus assez présentes pour inquiéter !

2- J’aurai TOUJOURS un point de vue biaisé. Parce si vous ne connaissez peut être pas de gens qui sont mort de tel truc ou tel truc rare prévenu par la vaccination, moi, peut être que oui. Et ça fait chier en TA de voir un ti pout se faire manger le cerveau par une méningite bactérienne qui aurait pu être prévenue.

3- À part la variole, qui a été éradiquée par une vaccination massive et autre, les autres maladies sont encore existantes. Peut être très peu ici, mais vous voyagez, ou voyagerez peut-être (je vous le souhaite… au moins une semaine dans le sud !), et le Canada connait sa part non négligeable d’immigrants, qui apportent de temps à autres ces germes…

De plus, si vous travaillez dans le domaine de la santé, la vaccination de base est obligatoire anyway (quels sont vos objectifs de carrière pour ti-pout ? lol).

4- Et parce que les vaccins ne sont pas toujours parfaitement efficaces, et que tout le monde est protégé au max si un minimum de gens sont vaccinés, lorsque le nombre de gens vaccinés tombe en bas d’un certain %, la maladie refait surface, comme ça a pu être le cas avec la rougeole récemment. Alors il ne faut pas croire que « parce que tous les autres » sont vaccinés, votre ti-pout est ok. Et honnêtement, c’est assez égoïste de fonctionner comme ça.

5- Si les toupetits doivent être vaccinés aussi rapidement et aussi souvent, c’est que leur système immunitaire est tout jeune et qu’il a besoin d’être davantage stimulé (les premiers mois seulement) et si on est aussi pressés, c’est que c’est dans ces premiers mois que certaines maladies (bactéries/virus) frappent le plus durement et que les conséquences sont les plus sévères.

6- Souvent, les vaccins sont constitués d’une partie de virus (non pas du virus entier) mais suffisants pour stimuler le système immunitaire. Quelques uns, sont fait du « virus affaibli » qui n’est pas pentoute supposé donner la maladie, et qui lui aussi stimule le système immunitaire.  Les vaccins, n’affaiblissent pas le système immunitaire (je sais pas comment on peut arriver à cette conclusion) puisqu’ils sont fait pour faire fonctionner le système immunitaire, lui faire faire sa job, sa description de tâche, vous voyez le genre… dans l’objectif où le jour que vous croisez pour vrai ladite bibitte, le système immunitaire a déjà la recette pour répondre.

Il est vrai que parfois, la protection du vaccin est pas « aussi bonne » que celle d’avoir la « vraie maladie ». Mais ça, c’est si on survit ou dans quel état ont survit à la vraie maladie. C’est selon.

7- Les effets secondaires sont fréquents : chez tipout : Rougeur et douleur au site d’injection. Fièvre, irritabilité. Le « RRO » en donne pendant 1 semaine, si vous allez en voyage, attendez donc ou donnez-le plus tard… 🙂

Les réactions allergiques graves sont rares. Rares. Pis si ça vous arrive, ça va être dans les secondes suivant l’injection, et ça tombe bien, vous êtes à l’hôpital avec un docteur ou une infirmière. Et ça se traite très bien (la « réaction » est juste anxiogène pour les parents ;P). Et vous gagnez le droit de pas avoir ce rappel de vaccin là !

Le truc sur l’autisme, c’est FAUX. Le dude qui a publié ça s’est fait lancé des vieilles tomates pour avoir raconté n’importe quoi, et la revue (qui était loin d’être un navet) s’en excuse encore, plusieurs années plus tard. Plusieurs (plusieurs) études de plusieurs pays n’ont pas démontré de lien entre les vaccins et l’autisme.

Il existe d’autres trucs rares qui peuvent arriver, et qui sont spécifiques à chaque vaccins, (parlez-en à votre médecin !) mais des trucs comme un syndrome de guillain-barré, possiblement associé au vaccin de la grippe (vaccin optionnel chez poupon, si vous êtes vieux et cardiaque et que vous avez jamais fait de guillain-barré, gâtez-vous, vouz risquez davantage de mourir de la grippe) est un truc exceptionnel genre-1-10-sur-1-million-achetez-vous-un-6/49.

8- Il y a des vaccins plus importants que d’autres, si vous avez à prioriser. Comme le Rougeole-Rubéole-Oreillon serait un must. Les garçons qui se tapent « l’oreillon » peuvent finir stérile, c’est vous dire !

J’aurais aussi un faible pour le pentacel aka pediacel aka whatever qui protège diphtérie-polio-coquelueche-hémophilus infuenza-tétanos.  Parce que l’h. influenza est pas fin. Même chose pour le vaccin pour le pneumocoque.

9- Tous vos frères et soeurs et vous-même d’ailleurs avez survécu 100% sans problème à la varicelle ? Vous connaissez pas personne qui a eu de problème avec ça ? C’est fort normal, parce que c’est souvent le cas. En fait, c’est pas la varicelle qui donne du trouble, mais les 1000 trous dans la peau, qui peuvent s’infecter ou par lesquels les grosses méchantes bactéries et/ou virus rentrent et compliquent le tableau. Pis nous autre, on les voit, à l’hôpital, les gens qui compliquent leur varicelle, voire qui en meurent. Yiep.  Faque c’est pas pour faire cute qu’ils l’ont ajouté le vaccin, c’est parce que ca sauvait des vies, même si c’était pas aussi intéressant que les premiers vaccins cités.

10- N’oubliez pas, papa-maman, que vous autre aussi, vous avez à faire vos rappels de tétanos tous les 10 ans ! Parce que le tétanos, il y a pas vraiment de traitement, et que même si c’est plus rare que de la marde de pape, on est drôlement mal foutu si on attrape ça. Sauf si on est correctement vacciné 😛

Et papi-mamie, dès 60 ans, vous avez droit aux vaccins contre la grippe tous les ans, et contre le pneumocoque à 65 ans (une fois).  Ca nous permet de vous garder loin des hôpitaux plus souvent !

11- J’ai pas d’enfant, je ne peux pas me mettre à votre place d’avoir mon enfant à moi avec les décisions à prendre pour un être qui m’est cher. Je suis celle qui ramasse les pots quand ils se cassent. Et qui sait aussi que c’est toujours plus facile de voir ce qu’on fait de mal avec nos effets secondaires que ce qu’on a pu éviter avec nos campagnes de vaccins !  Mais il ne faut pas croire qu’on vit dans une bulle où nous sommes à l’abri de ces maladies…

Même si ce n’est que je souhaite que vos enfants pourront un jour voyager à travers le monde ! Et qu’à ce moment-là, ils leur faudra un minimum de protection…

right ?

Tout ca pour dire que… je ne pourrai pas vraiment répondre à vos questions… mais laissez-les, je le ferai dans un quelconque futur 🙂

Mais surtout, SVP, soyez aussi sage qu’à votre habitude… Je sais que c’est un sujet chaud ! Et je ne donne que mon opinion de rookie md… 😉 En espérant le tout minimalement utile.

Vous êtes chers à ma formation médicale et personnelle

En réponse au commentaire de Madame Molière, qui s’offusquait de mon billet sur mes apprentissages techniques « vivement la torture »

Je ne sais pas si votre maladie vous permet de travailler encore. Mais peut être vous rappelez-vous encore du jour où vous avez du babiller et faire vos premiers pas dans votre domaine. Heureusement pour vous, peu importe ce que vous faites, l’ordinateur, la machine, le client, même, sont souvent beaucoup portés à pardonner votre incompétence. Et si vous faite une erreur, elle sera rarement grave.

Malheureusement pour moi (et mes collègues futurs médecins, et mes collègues futurs domaine de la santé en général), nous travaillons avec des êtres humains, et leurs corps, et ce qu’ils ont de plus précieux : leur santé. Et même si nous avons parfois des faux corps et faux membres pour se pratiquer, le stress ne sera jamais le même que sur notre premier patient ! Ce sont sur ces mêmes corps que nous nous feront la main.

Je n’ai jamais eu à ce jour de patients qui m’ont r’virer d’bord. Parce que même s’ils connaissent mon statut (non, je ne me cache pas derrière mon sarrau) je sais traiter correctement et avec dignité ces patients. Et toujours je vais faire de mon mieux.

Mais je ne peux éviter la criss de courbe d’apprentissage.

Et je crois que les patients peuvent aussi profiter du fait de passer parfois jusqu’à 1 hr en entrevue avec un externe plutôt que 5 minutes avec leur médecin, qui n’a pas plus de temps à leur consacrer.

Et je dis : merci pour ces Patients patients, sans qui je ne pourrais pas (moi et mes collègues) devenir le médecin résident que je suis devenu, et le médecin que je deviendrai demain. Tous les médecins sont passés par là.

La médecine ne s’apprend pas dans les livres, Mme Molière, ni ne s’injecte comme un vaccin, ou ca ne se respire pas dans l’air ambiant.

Maintenant, il y a une manière d’être respectueux des patients, j’en conviens. Et il pourrait certainement arriver que mes collègues de 20 ans soient plus… « intellectuels que relationnels »… ils ont eux aussi plusieurs croutes à manger et erreurs à faire. Ca, et le fait qu’il y a toute sorte de gens en médecine.

Et puis, si vous avez lu jusqu’ici mon blog sans avoir compris que mon plaisir n’est pas de torturer mes patients (n’importe quelle procédure de rachis peut se passer ainsi, la preuve, c’est que mon patron a du se reprendre à 3 fois), c’est que vous m’avez fort mal compris, et vous m’en voyez fort triste.

Heureusement, vous représentez une infime minorité. Comme il est heureux que vous représentiez une infime minorité de gens qui refusent d’être touchés par les étudiants en médecine.

Et si vous croyez VRAIMENT (!) que les gens entrent en médecine pour « voyeurer », c’est comme de croire qu’on rentre en médecine pour faire de l’argent… c’est travailler fort en criss pour voir des anus de vieux mononc pis des femmes accoucher : je suis pas pentoute stimulée sexuellement par ces visions, si c’est ce que vous sous-entendez. C’est pas parce qu’il y a de temps en temps des histoires de profiteurs que tout le monde « profite ».

Le profiteur est celui qui profite du système sans jamais redonner.

Médecine à deux vitesses

Cas #1 – Dre Marie qui renouvelle la prescription d’un patient.

Durant la journée, les secrétaires de la clinique empilent faxs des pharmaciens/messages téléphoniques/emails et l’aprés-midi, on fait nos appels :

Dre Marie appelle à la pharmacie, et peut appuyer sur le 0 parce qu’elle est une professionnelle de la santé
[Pharmacien] – Pharmacie Binette Bonjour.
[Dre Marie] – Bonjour, ici le Dre Rookie, de l’unité de Médecine Familiale de Montréal.  J’appelle pour renouveler la prescription de Mme Chose.
[Pharmacien] – Date de naissance de Mme Chose ?
[Dre Marie] – (elle est vieille) et c’est pour tel et tel médicament, à renouveler pour 3 mois.

[Pharmacien] – 3 mois ? Parfait, je vous remercie, bonne journée !
[Dre Marie] – Vous pareillement.

******************************

Cas #2 – Marie appelle son Dr pour renouveller ses médicaments.

[Marie] – Bonjour, je suis une patiente du Dr Habra, j’appelle pour renouveler un médicament.
[Secrétaire qui est pas la même que d’habitude] – Ca fait combien de temps que vous l’avez vu ?
[Marie] – Hummm, je sais pas, mais ca fait moins d’un an… normalement il y a pas de problème là…

[Secrétaire – avec un trill de folie dans la voix] – BEN LÀ, VA FALLOIR PASSER VENIR LE VOIR ! VA FALLOIR PASSER CETTE SEMAINE !

First, tu sais même pas ce que je veux renouveler, c’est pas des narcos, fait que respire par le nez,. Second, ya pas personne qui va vouloir ta peau si tu renouvelles en ayant vu un patient dans la même année, fait que relaxe. Third, c’est pas comme si j’avais ca, moi, du temps libre, so, prend ca cool…

Et puis, entre être humains, ca serait-tu possible de se traiter comme du monde, osti ?

[Marie – regrettant ne s’être pas d’emblée présentée comme Dre, essaye de sauver la barque] – C’est que, je peux pas me libérer de même : moi aussi j’ai des patients à voir

[Secrétaire] – C’EST POUR QUEL MÉDICAMENT LÀ ?!
[Marie] – C’est pour mon anti-migraine madame.  Et il ne m’en reste qu’une, vu que Dr Habra, il était en vacances, et que j’ai déjà du teter mon pharmacien pour qu’il me dépanne vu que mon médecin de famille était en vacances.

[Secrétaire – toujours aussi agréable] – UN INSTANT !

(En attente)

[Secrétaire] – Dites à votre pharmacien de nous envoyer la prescription et le Dr va vous la signer pour cette fois-ci, et faudrait venir le voir
[Marie] – Vendredi, je pourrais me libérer, vous avez de la place vendredi ?
[Secrétaire] – On est fermés vendredi, mais on pourrait vous donner jeudi soir.

Et là, je vous libère le fait que j’ai appelé n’importe quel Jean-Coutu, que ca a toujours fait la job sauf cette fois-ci (évidemment).

Et que quand je suis allée chercher ma prescription, ils avaient pas tout préparé.

M’enfin.

Murphy’s Law

Être secrétaire de Dr, c’est pas la joie avoir à dealer avec les patients pas facile, mais ca fait partie de la description de tâche. Mais c’est pas une raison pour emmerder tout le monde.

Ma future secrétaire, si j’entends dire un jour qu’elle donne un service de même, elle va passer un mauvais quart d’heure. 😛

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

«IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII»
«IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII»

«iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii»
«iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii»

«oooooooooouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu»
«oooooooooouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu»
«ooooooooooooooonnnnnnnnnnnnnnnnnnn»
«oooooooooooooooonnnnnnnnnnnnnnnnnn»
«ooooooooooooooooooooooooooooooooooo»
«ooooooooooooooooooooooooooooooooooo»
«ooooooooooooooooooooooooooooooooooo»
«ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo»
«ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo»

«plouf !»

[C’est le bruit qu’a fait ma première paye en tombant dans le gouffre profond qu’est devenue ma marge de crédit après un 5 ans de « sérieuse prise en charge » (tousse) de ma part]

Un record malheureux

79.25 heures pour ma première semaine. J’ai même pas compte le temps a la maison.

Je sais pas quand je trouverai du temps pour vous… 😦

[Amoureux] – C’est poche vivre avec toi