AAAAAAAARRRRRRGGGGGG !

cerveau_infoIl me reste moins de 2 jours avant mon examen et chu tannééééééé d’étudier !!

J’arrive pu rienque à faire des p’tits stretchs de 15 minutes, puis n’importe quelle activité est bonne pour détourner mon attention. Y compris chercher de la laine pas cher en ligne et passer la soie dentaire. Je dois être rendue à 4 fois aujourd’hui, et j’ai même pas encore soupé.

C’est normal, je crois. Ca fait quand même 1 mois que j’étudie. Dont 3 semaines sans journée de congé ! N’importe qui serait devenu fou.

[Cerveau de Marie] – gnagnagnarkgnarkgnarkgnagna *tousse* gnagnagnagnagna ouiiiiiiiiiiiiiiiiii !

**************************************

S’il me reste 2 jours avant le grand calvaire, puis la délivrance (ca ressemble à la définition d’un accouchement), ca veut dire qu’il vous reste à vous aussi que 2 jours pour participer au concours « Bientôt pu wannabe » !

Vu que j’ai pas rienque étudié pendant ce dernier mois, mais que j’ai aussi tricoté pour garder un esprit sain… j’espère que le ou la gagnant(e) va choisir ce prix là, lol ! Vous constaterez que ca va mentalement mieux, puisque j’ai commencé à faire des paires…

tibas

Comment mélanger les patients ben raide

L’aubergiste me demande de faire un billet sur la vaccination.  Après les études, je sais que je dois le faire. Le truc, c’est que c’est un sujet épineux, et on sait tous qu’un blog est plus ou moins le milieu idéal pour avoir ce genre de belle grande discussion.

Mais vous être tellement sage et respectueux à ce jour 😉  Ca viendra !

****************************

En attendant, voici comment on mélange les patients !

Un article parut dans la Presse d’aujourd’hui. J’adore la Presse. Et je me dirais « wow, elle cite un article de la revue Pediatrics« .

Mais soit elle a lu très vite l’article, soit elle comprend rien à l’eczéma. Une chose est sûre, c’est qu’elle fait des dommages… et c’est dommage !

Page A11 pour les lecteurs.

Bonjour Mme Galipeau,

Je voudrais apporter une correction à votre article « pour en finir avec l’eczéma ».

J’étais surprise, ce matin, à la lecture, de vos explications. Alors je suis allée vérifier moi-même l’article.

Effectivement, l’article que vous citez parle de surinfection de l’eczéma par une bactérie, et non de l’eczéma lui même qui est causé par une bactérie.

La peau normale est notre barrière contre les infections. L’eczéma agit en quelque sorte comme une porte pour faire entrer les bactéries, et si les bactéries s’installent, les lésions sont beaucoup plus importantes et impressionnantes !

Il est donc normal de voir que l’eau de javel (une demi tasse dans un bain de 40 gallons, pas seulement quelques gouttes), améliore les symptômes d’eczéma.

Non seulement, « Pour en finir », c’est fort, mais de rapporter des inexactitudes (en citant une bonne source) s’ajoute au lots de légendes urbaines et fait que nos patients se traitent mal, ou encore pire, traite mal leurs enfants, qui peuvent parfois fort souffrir de cette maladie.

Marie, wannabe MD
Qui fera son examen du conseil médical canadien dans 3 jours
Futur médecin de famille

Paix, amour…

et Moomba ?!?

paixMais on nous niaise !

Je sais pas depuis combien de temps ce fameux « Supperclub » de Laval étraine ce slogan, mais c’est vraiment n’importe quoi. Du temps que je faisais mon stage à l’urgence, on ramassait tout le temps, après 3h du mat, des maganés qui revenaient de là.

À moins que… c’est surement pas leur slogan, mais plutôt le message qu’ils essaient de faire rentrer dans la tête de leur clientèle.

Right ?

Déformation professionnelle

etude

Tu sais que tu es en train d’étudier trop fort quand :

1- la nuit, tu fais des cauchemars de gynécologie, avec plein de situations stressantes de patientes qui accouchent, d’infections sexuelles et autres ;

2- tu t’achètes un truc massant-qui-vibre pour aider au mal de dos à cause de la (mauvaise) position que tu gardes tout le temps, penchée sur tes livres

3- tu insistes pour faire le souper (plutôt que d’étudier)

4- la fille au café prépare ton latté quand elle voit ton char se stationner

5- tu es rendue à ton xième bas tricoté. Aucun ne fait une paire encore

6- tu as les larmes aux yeux juste à penser que dans une semaine, tout ceci sera terminé

Mais tu sais que tu étudies trop fort en médecine quand tu vois l’adresse du site Gastros on Tour, et que tu cliques, intriguée de trouver un site qui discute d’épidémie de Gastro-entérite

…more to come…

STAT !

Dans la catégorie « on va se coucher moins niaiseux à souère »…

Cette question me vient de la soeur de mon amoureux lors du souper de pâques, qui veut savoir : «Ca veut dire quoi STAT ? On sait pourquoi les médecins le disent, mais ca veut dire quoi ?»

Ben, j’en avais aucune maudite idée, alors j’ai fais mes devoirs. Mais j’avais raisons sur une chose :

latinComme vous commencez à le savoir pas mal, bien des mots utilisés en médecine sont directement tirés du latin. (Entre vous et moi, c’est un peu ironique, puisqu’il s’agit d’une langue dite « morte », mouarf :P)

« Stat », ce tout petit mot de 4 lettres qui nous fait avoir l’air tellement cool et real quand on est externe, la première fois qu’on le dit n’échappe pas à la règle.

Alors qu’on l’utilise en contexte où nous avons besoin de quelque chose soit fait rapidement :

[Docteur] – Donnez-lui 1 mg d’ativan I.V. STAT !

On fait pas juste le dire pour avoir l’air cool : on doit aussi l’inscrire « Stat » tel quel dans la prescription !

Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que « Stat » vient du mot latin « statim« , qui veut dire « immédiatement ».

Ca a l’air que « ARRËTEZ LES PRESSES ! », ca vient aussi du latin « Arretum pressum ».  Bon, ok, là je dis vraiment n’importe quoi…

Le paradoxe de la médecine qui médicalise

Ce billet est en réponse au commentaire de Marie qui relate du paradoxe de la médecine qui médicalise… particulièrement présent en obstétrique, c’est connu !

Je vais clarifier mon point de vue malgré mon peu de temps.

Il serait tout à fait inadéquat de laisser supposer qu’un accouchement est meilleur parce que sans épidural et dans une maison de naissance, et donc plus « naturel ».

Ton accouchement, il a été meilleur parce qu’il a été comme tu le voulais.

Bien sur que c’est une belle chose d’accoucher. Surtout une fois que c’est terminé !

Si j’avais à le faire, je choisirais l’hopital, et l’épidural. Parce qu’après avoir vu plusieurs dizaines de femmes accoucher, je trouve que ca permet au mère de profiter davantage de cette expérience. Elles en profitent davantage pendant que ca se passe, elles peuvent voir ce qui se passe, toucher au bébé quand il sort (la plupart ne veulent pas !) et etre relativement reposée à la fin de tout ca !

Mais c’est mon avis personnel. Ce serait mon meilleur accouchement, parce que ce serait mon choix à moi.

Et bien entendu, ca n’enlève absolument rien à ton expérience.

Mais entre ces 2 choix, aucun d’entre eux ne signifie que personne n’est un meilleur être humain pour autant. Tant qu’on est capable de faire un choix juste et éclairé, c’est probablement ce qui reflète le mieux nos qualités.

J’ai aussi vu des sages-femmes à l’oeuvre, et c’est génial. Et j’ai vu des réanimations de bébé, ce jour là, peut être que les parents étaient content d’être à l’hopital… Où ils ont aussi accouché dans de beaux locaux, la lumière tamisé avec leur petite musique. Mais avec une infirmière et un médecin.

La médecine a permis de sauver un paquet de femmes et d’enfants qui seraient mort en couche. (Bien que maintenant, avec nos prouesses médicales, avec la néonat, on va peut être parfois trop loin, mais ca c’est un autre sujet…) [D’ailleurs, anecdote : c’est un médecin qui a regardé les sages-femmes à l’oeuvre qui s’est rendu compte que ca valait peut être la peine de se laver les mains avant d’accoucher les femmes, pour éviter les infections post-partum ! … heu, il y a vraiment plusieurs années de ca…]

C’est génial d’avoir la possibilité de pouvoir être suivie par une sage-femme, parce que ca veut dire que tout va bien. Car quand ca ne va pas bien, on se fait référer au médecin.

Et les gens réalisent rarement à quel point on demande la perfection des médecins. L’obstétrique est un des pires domaines pour ca ! On ne veut pas que ca aille mal ! On ne veut pas que ca aille mal, mais on ne veut pas médicaliser ? Pourtant, quelque part, il faut un juste milieu.

Et si les médecins fonctionnent avec des techniques qui ont fait scientifiquement leur preuves, c’est pour garantir qu’ils offrent une médecine dans les règles de l’art. Parce que c’est ce que le public attend de nous. Nous nous devons de mériter votre confiance. C’est une lourde responsabilité ! Et les médecins ne sont d’abord que des êtres humains… Oui-oui ! ;P

Si on le pouvait, on n’accoucherait que des beaux bébés tout rose. Mais on prévoit toujours le pire. C’est en prévision du pire qu’on « médicalise »… Mais idéalement, seulement ce qu’on a besoin.

Même si, à la fin, l’accouchement ne se passe pas comme on veut : finir en césarienne par exemple… comme tu l’as si bien dit… le plus important, dans tout ca, c’est d’avoir des bébés le plus en santé possible !

********************************************

J’ai tellement vu des mères capoter parce que tel détail se passait pas exactement comme il faut ! C’est fou comment Murphy a tendance à s’occuper des femmes qui ont un plan de naissance qui fait plus que 2 lignes… je dis ca de même 😉

********************************************

Ceci étant dit : tu dis que la grossesse n’est pas une maladie. En fait, on fait beaucoup de jokes avec ca, dans nos cours d’embryologie et d’obstétrique, parce qu’un foetus se comporte à quelques détails près comme un cancer pour le corps de sa mère…

Les vrais coûts de la césarienne

Il y un peu trop longtemps de ca, Marie-So me demandait : «N’y a-t-il que des raisons $$$ pour ne pas offrir des césariennes (pratique, et moins douloureux) aux futures mamans ou s’il y a s’autres raisons plus profondes et scientifiques ?»

Vu que je suis justement en train d’étudier ma gynéco-obstétrique, c’est le moment parfait, Marie-So, pour répondre à ta question.

Cependant, il ne faudrait pas croire que je suis l’experte dans le domaine, mais je vais répondre au meilleur de mes connaissances !

Et je voudrais que ce soit bien clair que mon petit texte n’a pas la prétention de faire freaker le monde sur les césariennes. Si vous être en train d’accoucher et que votre médecin vous envoie en césarienne, c’est que c’est probablement la meilleure chose à faire pour bébé. Et c’est pas le temps de penser aux complications possibles à ce moment-là !

********************************

Tout d’abord, il ne faudrait pas croire que la césarienne est moins douloureuse ! Si on peut passer moins de temps dans l’accouchement en soi, le temps de récupération est beaucoup plus important ! Et on s’entend-tu qu’une fois que bébé est arrivé, c’est pas là que ca te tente d’avoir à récupérer d’une chirurgie ?!

J’ai tellement vu de femme accoucher dans le bonheur avec une épidurale, si on ne veut pas trop souffrir pendant l’accouchement et récupérer PAS MAL PLUS VITE, ce serait ma recommandation. Bon, évidemment, ce ne sont pas toutes les épidurales qui fonctionnent parfaitement (parfois elles pognent pas assez, des fois un peu trop) ou qui arrivent à l’heure !! Mais reste qu’on s’en sort plus vite qu’une césarienne !

Ensuite, il faut comprendre qu’une césarienne est une intervention chirurgicale. Et bien qu’on soit bien meilleurs qu’il y a 1 siècle (hahaha) il reste toujours des risques liés à une chirurgie, et que si on compare à un accouchement vaginal, ils sont généralement plus élevés.

Un exemple simple, c’est qu’on s’attend à ce qu’une femme perde 2 fois plus de sang lors d’une césarienne (soit 2 tasses versus 4 tasses ! et que ce soit tout à fait normal !) Il y a ensuite les risques (présents, mais pas fréquents !) lié à l’anesthésie, d’infection de la plaie, des risques de trauma aux organes adjacents (vessie, intestin, utérus lui-même) (désolée, je n’ai pas de chiffres).

En plus, la césarienne ne nous épargne même pas la descente du plancher pelvien !  Tout ce qu’on pourrait éviter, en fait, c’est les lacérations du col (plus rare) ou vaginales , qui sont assez fréquentes, souvent superficielles, mais se rendent rarement au « 4e degré » soit à l’anus.

Surtout que suite à une césarienne, les grossesses suivantes peuvent être plus compliquées (rarement, mais ca arrive !) : par exemple, le placenta s’insère sur la cicatrice et doit être décolé par le médecin, l’utérus peut fendre sur la cicatrice (certains types de cicatrices qu’on utilise pu vraiment, justement à cause de ca). Et donc, ce n’est pas à négliger !

Où j’ai fait mon stage, à l’Hopital Ste-Justine pour ne pas le nommer, je n’ai jamais vu un patron offrir d’emblée sur césarienne à une femme en santé et sans risque ! Parce que l’accouchement vaginal reste médicalement le meilleur choix la plupart du temps.

Maintenant, il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles on va vouloir finir en césarienne. Souvent, c’est qu’on a eu une césarienne dans le passé, et qu’on s’inquiète des risques mentionnés plus haut. Mais souvent, l’accouchement vaginal est possible, et préféré !

La césarienne reste et demeure une intervention nécessaire si le bébé est en détresse ou si le placenta décole par exemple, ou en cas d’anomalie congénitale, ou si maman à une maladie qui l’empêche de pousser !  Mais aussi si bébé est trop gros pour les hanches de maman, s’il y a présentation par le siège, si maman est trop fatiguée après un travail prolongé, ou simplement si elle a une poussée active d’herpès génital et qu’on ne veut pas transmettre au bébé 🙂

Il est vrai que nous vivons dans un monde où les ressources financières ne sont pas infinies. Et si offrir des césariennes à toutes celles qui le désireraient ne serait pas un désastre en soi, honnêtement, ce ne serait pas non plus de la bonne médecine, puisque ca signifierait d’exposer les patientes à davantages de risques non nécessaires.

J’espère que ca répond à ta question !

L’étude -vs- le tricot, l’éternel combat

Ma plus récente création…

photo-163b

Et Malaury, tu peux cliquer ici pour apprécier mon mollet rondouillet en entier.

Périmètre crânien

Dans mon ancienne vie, le jour exacte où je terminais mon baccalauréat, j’ai été avec une amie faire un tour au café céramique pour immortaliser l’événement (à cette époque, toutes les raisons étaient bonnes pour faire un tour au café céramique !).

L’idée était simple, le message était clair. (Le style des personnages était inspiré des premiers bonshommes que ma soeur dessinait quand elle avait… genre 3 ans…)

assiette2000b

Si je me fie à la date inscrite dedans, ca fait 9 ans que je mange allègrement dans ce bol. Et 9 ans plus tard, j’ai cru bon réitérer l’exercice le jour même de la fin de mon externat, correspondant à la journée de la fin de mon doctorat…

Maintenant, si j’avais l’air de ca à la fin de mon bacc, imaginez la fin du doc. Ouaip, ca devrait pas mal avoir l’air de ca.

*************************************

J’en ai profité pour amener mon amoureux faire ses premiers coups de pinceaux sur céramique.

[Amoureux] – Ayoye, c’est ben trop difficile ! Faut tellement que je me concentre que je suis fatigué ! J’prends un break là. Donne moi ton cell, j’appelle ma mère pour la féliciter d’avoir autant de patience et de talent à peinturer ses pièces en céramique !

En ce moment de désespoir, au moins, il pense à sa mère…

Bientôt pu wannabe – L’examen

Si je risque de ne pas être très présente dans les prochaines semaines, c’est que j’étudie mon gros méga full style examen de fin d’étude. Le LMCC comme on dit par chez nous.

Les infirmières ont aussi à passer par quelque chose de similaire… ca inclut plus ou moins tout ce que j’ai étudié dans les 5 dernières années, rien de moins !

Et ca explique mon e-silence !

En attendant, n’oubliez pas qu’il y a encore le concours bientôt pu wannabe qui roule toujours !

J’avais originalement suggéré comme prix des bas tricotés  de mes mains sèches et gercées par lavage trop fréquent mes douces mains. Mais vu que je suis dans un mood artistique pas à peu près ces temps-ci, je suggère aussi 2 ou 3 paires de bas modèle enfant (selon l’âge !) ou de transformer des oeuvres d’art de vos monstres (ou serais-ce l’inverse ?) en aimants à frigidaire. C’est à votre choix.  Suggestions aussi possible ! Les lavettes sont aussi toujours disponibles, lol.

Puisque je fais mon examen le 4 mai, je fermerai le concours le 4 mai en revenant de mon examen  🙂

Participez en grand nombre ! À date, vos suggestions sont super 🙂

Donner la vie

C’était mon premier. La première fois qu’un de mes petits patients m’offrait un dessin.

Bon. Peut être qu’originalement, ce n’était pas son intention. Je lui ai peut être un petit peu offert papier et crayon pour qu’il se ferme la gueule s’occupe le temps que je parle à maman.

Reste que le résultat était intéressant. Et mignon.

J’ai été inspirée, et j’ai pensé lui donner la vie…

Voilà.

Incroyable, mais vrai

C’était il y a 593 jours.

Aujourd’hui, c’est terminé.

Incroyable.

livre

Tu sais que tu es du pour le dentiste quand…

Dans mon hopital, ils se servent du truc super utile pour orienter les patients qui consiste à mettre des tites formes de couleurs différentes sur le sol.

C’est plus facile de dire « suivez les carrés bleus » ben plus que « tournez à gauche puis à droite », etc.

dentsjaunesDans l’hopital, mon service est pas loin de celui de la dentisterie. Le sigle pour le dentiste, c’est un triangle jaune avec une dent dessinée dedans.

Faque j’entends à longueur de journée « Suivez les dents jaunes ».

Troublant.

(J’espère qu’ils offrent le service de blanchiment)

In constipation, l’extremis

Avec ma patronne de rhumato, nous visitons une patiente dans sa chambre à l’étage.

Nous avons été demandé par son médecin traitant car cette dernière est supposée souffrir de douleurs articulaires aux épaules.

Pourtant, oh surprise, la patiente nous apprend qu’elle ne souffre pas du tout de douleurs aux épaules.

En fait, elle serait davantage troublée par ses problèmes de constipation. Ce qui, honnêtement, en tant que consultant en rhumatologie, on s’en fout un peu pas mal.

Mais c’est qu’elle est vraiment préoccupée par sa constipation. Vraiment.

Au point où on réalise que son discourt cache peut être aussi une petite démence. Genre.

Ce qui expliquerait aussi peut être que tout à coup, la patiente ait oublié qu’elle a des problèmes aux épaules !

Ma patronne, toute professionnelle qu’elle est, débute néanmoins l’examen physique, en commencant par la main gauche. Mais s’arrête assez rapidement. Elle annonce, promptement:

[Patronne] – Je vais différer l’examen.

Si on apprend, en médecine, que l’examen physique ne sert qu’à confirmer nos suspicions soulevées lors du questionnaire, ce jour-là, nous avons eu notre leçon.

merde1La patronne n’avait pas sitôt prit la main de la patiente que nous avions compris l’importance et …l’étendue… de son tourment.

Ses doigts avaient en quelque sorte souligné en gros-gras-italique ce que la patiente avait pourtant tenté de nous faire comprendre : elle était constipée. Et, de ses doigts, elle avait… comme qui dirait… tenté de résoudre son problème.

Et ben, merde.

(Heureusement, on porte des gants pour les examens physiques)

Appel aux e-colo-mamans

Dans le cadre de mon stage de dermato, je fais une présentation sur les rash de couche.

Mes premières lectures d’études parlents de l’amélioration des technologies des nouvelles couches qui permettent si merveilleusement d’éloigner rapidement et efficacement le méchant pipi des fesses de bébé, un des responsable de l’irritation.

Ils parlent évidemment des couches jetables…

Je voudrais alors avoir votre avis sur les couches réutilisables… et savoir comment ca se passe avec le popotin de vos chérubins. Encore mieux si vous avez eu l’expérience des 2 !

J’ai besoin de vos commentaires d’ici lundi.

Je fais tirer une paire de bas format bébé parmis les participant(e)s !! 

Ils font les pires patients

Je suis dans mon bureau avec ma jeune patiente d’environ 10 ans et sa mère.

Cette dernière me raconte à quel point ca devient de plus en plus difficile de faire accepter à sa fille ses injections hebdomadaires pour son traitement. C’est rendu la crise à chaque fois, et la crise devient de pire en pire…

Elle voit justement son spécialiste cet après-midi. Je ne peux pas offrir d’autres options de traitement, sauf peut-être quelques conseils, et être empathique à la cause…

[Mère] – Pourtant, les injections à l’hopital, elle ne fait pas de problème. Quand c’est moi qui injecte, c’est la crise ! Et c’est pas comme si je ne savais pas comment faire, je suis infirmière !
[Wannabe Dre Marie] – La famille, ils nous donnent pas mal plus de trouble ! Mon copain par exemple, c’est la même chose : alors qu’il passe son temps à me poser des questions médicales, il n’écoute pas ce que je dis.  Et quand je dois faire quoi que ce soit comme technique, il se plaint continuellement ! Bien pire que mes patients de 4 ans ! « Ca fait mal, ca chatouille, gnignigni, gnagnagna ! ».
[Mère] – Pourtant, ca doit être pratique avoir un docteur à la maison !
[Wannabe Dre Marie] – Pas du tout ! C’est le pire de mes patients !  Je le renvoie toujours à son médecin de famille, là où il n’oserait pas se plaindre !
[Mère] – Je vois !!

Ouf

Nous sommes au moins 15 personnes dans ce petit local. Peut être 20.

Ca comprend le patient sur la civière.

Je suis à son côté. À sa gauche.

Je suis en charge du massage cardiaque, que je tente de débuter du mieux que je peux. Mais même si je suis grande, je n’arrive pas à positionner mes épaules assez loin au-dessus du patient pour bien « masser ». Très peu efficace.

[Marie] – J’ai besoin d’un petit banc. Amenez-moi un petit banc.

Rapidement, quelqu’un m’apporte un petit banc. J’arrive à me positionner comme il le faut, et je peux enfin effectuer un massage adéquat.

Le patient est intubé, je n’aurai pas à alterner compression/repiration, et donc pas à compter.

Stayin’ alive, Stayin’ alive, ah-ah-ah-ah, Stayin’ alive, Stayin’ alive, ah-ah-ah-ah

C’est vrai, que la toune « Stayin’ alive » est la toune idéale pour réanimer quelqu’un. Ca donne le beat parfait pour 100 compressions par minutes.

Ca c’est si tu as du beat et que tu es pas trop nerveux en la chantant trop vite.

Et jamais, jamais, faut chanter ca tout haut, ou même la fredonner, au cas où de la famille du patient m’entendrait…

Stayin’ alive, Stayin’ alive, ah-ah-ah-ah, Stayin’ alive, Stayin’ alive, ah-ah-ah-ah

Je ne pourrai pas tuffer ce rythme là très longtemps. Le champion qui runne le code va se donner la peine de me désigner un remplacant ou merde ?

[Marie] – Je ne pourrai pas tuffer encore longtemps, j’aurais besoin d’un grand gars solide pour me remplacer assez bientot.

*************************************

C’est ici que ca s’arrête. Criss de rêve stressant.

Laissez moi dormir en paix !!!!!

Vous verrez du pays, qu’ils disaient…

Une fois qu’on est sélectionné pour faire notre résidence sur l’ile-de-montréal-et-les-environs, sélection qui se fait d’ailleurs « au mérite », on doit faire notre choix de milieu pour la résidence… l’hopital où on va passer les 2 prochaines années…

Cette sélection là se fait selon nos choix personnels (on doit classer les milieux de 1 à 10)…

… et à la pige.

Ca a l’air que pas mal tout le monde a un de ses 3 premiers choix.

On a recu notre sélection de milieu de résidence officiel aujourd’hui.

J’ai eu mon 5e choix. Comme dans 5 sur 10. On s’entend-tu que passé 3, c’est quasiment comme si on les classe pour le fun.

Je suis pas de bonne humeur.

Surtout que maintenant que j’ai décidé de déménager dans le creux 450 chez l’amoureux, mon 5e choix = un pont à traverser et une tonne de trafic.

Oh que non, que je suis pas de bonne humeur pas pentoute.

Jokes de docteur

Je palpe méticuleusement les articulations de la main de ma vieille patiente.

Je me souviens pas comment on est arrivé sur le sujet, mais la conversation à déviée ainsi…

[Vieille Patiente] – C’est un gars qui dit à son cardiologue : « Depuis que vous m’avez opéré pour installer mon pacemaker, je suis totalement constipé, c’est vraiment incommodant ». Alors le cardiologue lui répond : « C’est tout à fait normal, pour votre pacemaker, je vous ai installé une duracell« 
thermometre[Wannabe Dre Marie] – Mouarf, elle est bonne ! Et c’est la première fois que je l’entends… [palpe-palpe] La première joke de docteur que j’ai entendue, en fait, c’est une infirmière que me l’avait raconté… mais elle est pas très racontable… je vous la dit si vous dites pas à mon patron que je vous ai raconté ca !
[Vieille Patiente – enthousiaste] – Oui-oui ! D’accord !
[Wannabe Dre Marie] – Vous savez la différence entre un thermomètre buccal et un thermomètre rectal ?
[Vieille Patiente] – Non…
[Wannabe Dre Marie] – Le gout !
[Vieille Patiente] – Hihihihihihi

Le secret est dans la balle…

Valérie-Ann veut tout savoir sur mes bas ! Alors voilà les infos que je peux donner.

Si vous n’avez jamais tricoté de votre vie, ce n’est certainement pas un projet pour débutant… Et vous ne comprendrez probablement pas de quoi je parle anyway 😀

Il faut savoir tricoter en rond. Si vous ne l’avez jamais fait, il faut bien commencer quelque part ! Le truc, c’est de serrer un peu plus entre chaque changement d’aiguille… Mais de garder ca relaxe le reste du temps ! Ya rien de pire que de tricoter serré !

1- Le choix de laine.

Le fil est un mélange de laine et de nylon (polyamide) qui lui donne son coté pratique et durable. Non négligeable si on passe autant de temps à tricoter une paire de bas !

Disponible en balle de 50g et 100g, ca donne respectivement 1 et 2 bas (full pratique !).

On choisi les couleurs un peu au hasard, et ca donne pas mal des résultats au harsard ! C’est souvent des surprises…

Il y a tout d’abord les couleurs de la balles. Oui, les changements de couleurs vont se fait tout seul. Full pratique ! Mais on a vraiment juste une vague idée du motif que ca va donner !

10bas

Alors on choisi la balle en fonction des couleurs qu’on aime, puis on se dit ceci :

On peut attendre d’une balle qui a l’air de ceci :

lainerayee

… un bas aux rayures relativement uniformes… (genre en bas à gauche sur l’image en haut)

… mais aussi des fois n’importe quoi comme le premier bas du milieu !

Alors qu’une balles qui a des petites rayures sur son fil comme ceci :

lainedoublerayee

… donnera un bas avec des rayures à la fois horizontales ET « verticales » (genre image en haut à gauche ou droite)

2- Le patron

J’utilise un patron de bas téléchargé sur le site de Patons, auquel j’ai fait quelques modifications que voici :

a) Les aiguilles sont des 3.0 mm (ouioui, mm, pas 3 US, pas la même chose) Pas trouvable chez Walmart btw.

b) Penser à commencer les 2 bas à la meme place sur la couleur. Tsé, comme dans le style de genre…

c) Quand on monte les mailles, faut les monter assez lousses pour pas que ca serre !

d) Le premier ou 2e rang en côte 1 end-1 env, ensuite, je fais des côtes 1 env-3 end, que je trouve plus jolies que 2-2… mais c’est un détail.  Ainsi, je monte les 3 aiguilles, 24-20-24 pour faire fitter mes cotes.  Une fois le talon passé, les cotes continuent sur le dessus du pied, mais je fais ca « flat » en dessous (important pour que ce soit plus confortable !)

e) Pour arriver à mon talon, c’est environ 80 rangs. Pour mon pied à moi (un 10 de fille) c’est environ 60 rangs à partir des mailles reprises sur le bord du talon (là où je trouve que c’est plus facile de partir à compter !)

Des détails pour les pros (lire « obsessives-compulsives comme moi hehe) :

A) Je planifie mes changements de couleurs et je joue avec. Je débute mon talon avec un changement de couleur, là où je trouve que ca va être cute avec le changement de couleur (regardez l’image). C’est pas la fin du monde si ca fait pas exactement le même nombre de rang, de toute manière, on est rarement loin.

B) Pour un talon de fille, « reprendre » 16 mailles sur le côté, c’est parfait. Pour un pied viril de mec, je trouve ca limite… je reprends alors 18, et je garde ces extra-mailles aussi au niveau du pied… Faque ca me donne 4 mailles de plus au pied. (Donc avant de fermer, faut penser à en switcher 2 sur l’aiguille du haut pour égaliser !)

3- Enjoy !

Envoyez-moi une photo de vos réalisations !